We are from L.A, les créateurs du clip "Happy" de Pharrell Williams, pas si happy

We are from L.A, les créateurs du clip "Happy" de Pharrell Williams, pas si happy

DirectLCI
POLÉMIQUE - Le duo We are from L.A, les réalisateurs du clip de Happy de Pharrell Williams ne sont pas très contents de voir les reprises de leur clip utilisées dans le cadre des élections municipales fleurir sur Youtube et autres plateformes de vidéos en ligne. Leur avocat demande donc la suppression des clips de campagne.

Depuis novembre 2013, date de la mise en ligne du clip officiel de "Happy" de Pharrell Williams, les vidéos s'inspirant de celui-ci fleurissent de toutes parts sur les plateformes de vidéos en ligne.

Partout dans le monde, le phénomène a explosé : de la place Maidan à Kiev en passant par Tokyo et Sydney. En France, on ne compte plus les "parodies" du clip à Bordeaux, Laval ou encore Argenteuil.

C'est interdit par la loi

Seulement voilà, les reprises à des fins politiques du clip ne plaisent pas beaucoup aux créateurs de We are from L.A . Aussi, le collectif a demandé à son avocat, Robert Dupaquier de mettre tout en oeuvre pour faire retirer les vidéos parodiques utilisées à des fins politiques. "On ne peut pas utiliser le clip de Pharrell Williams à des fins de propagande", explique l'avocat au Scan , s'appuyant sur la loi 111-1 du code de propriété intellectuelle qui interdit "l'adaptation ou transformation d'une oeuvre".

L'avocat a d'ores et déjà demandé aux équipes de campagne, le retrait des versions filmées utilisées dans le cadre des municipales. Depuis lundi, souligne Le Scan, Me Dupaquier contacte un à un les candidats et les vidéos disparaissent les unes après les autres. "Si les clips sont pas rapidement retirés, nous n'aurons pas d'autre choix que de porter l'affaire en justice", prévient l'avocat.

Plus d'articles