Women’s March : CNN censure Madonna et s’excuse pour les propos insultants de la chanteuse

People
DirectLCI
PROVOC – Ce samedi 21 janvier, Madonna a fait une apparition surprise parmi les centaines de milliers de femmes qui défilaient contre Donald Trump à Washington. Plusieurs chaînes américaines ont dû censurer le mot "F*ck", revenu trois fois dans les injections de la chanteuse.

Madonna n’a jamais eu sa langue dans sa poche. La Ciccone n’allait donc pas se priver ce samedi 21 janvier, lors de son apparition surprise à la Women’s March de Washington, qui invitaient les femmes à manifester contre l’arrivée de Donald Trump au pouvoir. 


Avant d’entonner deux de ses chansons – "Express Yourself" et "Human Nature" - la chanteuse de 58 ans a délivré un discours ardent à son auditoire : "Êtes-vous prêts à secouer le monde ? Bienvenue à la révolution de l’amour, à la rébellion, à notre refus, nous les femmes, d’accepter cette nouvelle ère de tyrannie", a-t-elle débuté devant une foule de près de 500.000 personnes. 

Les chaînes télé coupent la diffusion, les stars s'insurgent

"Il aura fallu attendre cet horrible moment de ténèbres pour nous réveiller, pu**** !, lance ensuite Madonna. A nos détracteurs, qui pensent que cette marche ne mènera à rien, allez-vous faire en*****. Allez-vous faire en***** !". En moins de trois minutes, elle assène trois fois le mot "f*ck", si honni aux Etats-Unis, si bien que les chaînes américaines CNN et MSNBC coupent leur retransmission en direct de l’événement.

"Je dois vous demander pardon pour les multiples'mots en F' utilisés par Madonna", s'est excusée plus tard la présentatrice Brooke Baldwin, à l’antenne de CNN. "Ce sont des choses qui arrivent, et nous nous excusons, ici à CNN, pour cela." De son côté, la chaîne MSNBC s'est également excusée.


Plusieurs  journalistes ont pris le contrepied de cette décision ; parmi eux, Lawrence O’Donnell, de MSNBC, qui a tweeté ce samedi : "Retweete si tu n’as pas besoin que les chaînes TV protègent tes oreilles des mots de Madonna, que nous employons tous." Très vite, plusieurs stars ont rejoint cette prise de position. "Si le 'Attrape-les par la ch****' deTrump ne vous a pas offensés, vous n’avez pas à vous plaindre des gens qui demandent à Trump de se faire en*****", a ainsi posté la vedette de Star Trek George Takei.

En vidéo

Madonna, Alicia Keys, Scarlett Johansson... les people participent à la Women's March

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter