A Adelaide, en Afrique-du-Sud, il n’a pas plu depuis cinq ans

A Adelaide, en Afrique-du-Sud, il n’a pas plu depuis cinq ans
Planète

PAS UNE GOUTTE - La sécheresse que connait l'Afrique du Sud est historique. Dans la ville d'Adelaide, il n'a pas plus depuis au moins cinq ans, ce qui a des conséquences terribles pour ses habitants.

Pas une goutte depuis au moins cinq ans. À Adelaide, en Afrique du Sud, les éleveurs et agriculteurs se désespèrent de la situation. Le barrage approvisionnant la commune est à sec depuis un an et les pluies, qui étaient attendues ce mois-ci, ne sont toujours pas tombées. Résultat, l’eau est une denrée rare dans cette ville peuplée de 15 000 âmes. "On recycle l’eau usée pour les toilettes", affirme une mère de famille, se trouvant sans eau courante depuis trois mois, à nos confrères de l’AFP. "On garde l’eau pour boire et cuisiner", explique un autre. Mais il a fallu aussi abattre des troupeaux, de nombreux enfants ratent l’école, les maisons ne se vendent plus… 

Beaucoup, dont les membres de l’opposition, accusent les pouvoirs publics de mal gérer la crise et de n’avoir réagi que lorsqu’il était déjà trop tard. Le constat est que les canalisations d’eau sont en mauvais état et que les camions-citernes, censées approvisionner les habitants en eau, sont en panne. "Les autorités locales se sont réveillées quand le niveau de l’eau dans le barrage était de 4 %", selon Ernie Lombard, conseiller municipal de l’Alliance Démocratique, à l’AFP. 

Lire aussi

La pire sécheresse depuis 35 ans dans la région

Cyril Ramaphosa, chef de l’Etat qui a succédé à Jacob Zuma en 2018, l’avoue lui-même, "la mauvaise gestion des ressources en eau et la corruption ne sont pas pour rien dans la situation actuelle". Fin octobre, des restrictions d’eau ont été mises en place par le gouvernement afin que soit évité "le redoutable phénomène du jour zéro", a expliqué le ministre de l’Habitat et de l’Eau. 

Selon l'ONU, c'est toute l’Afrique Australe qui connait actuellement la pire sécheresse depuis 35 ans, décimant les cultures et tuant le bétail. La région est gravement affectée par le réchauffement climatique, où les températures augmentent deux fois plus rapidement qu’ailleurs dans le monde, d’après les scientifiques du Giec. Sur le continent, le réchauffement climatique se matérialise donc par une absence de pluie au sud mais aussi, à l’inverse, par des précipitations à l’est  provoquant de graves inondations, comme au Kenya, en Somalie ou au Soudan du Sud. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent