A quoi va servir le "One Planet Lab" réuni par Macron pour la 1re fois ce lundi ?

Planète

Toute L'info sur

La présidence Macron

ECOLOGIE - Il rassemble 31 personnalités nationales et internationales, du PDG de Danone à la navigatrice Ellen Macarthur. Le "One planet lab" a tenu sa première réunion ce lundi. Emmanuel Macron veut y puiser des idées nouvelles pour mener sa politique climatique.

En matière de politique climatique, Emmanuel Macron a désormais son laboratoire d'idées. Annoncé lors du deuxième "One Planet Summit", qui s’est tenu à  New York en septembre dernier,  le One planet lab s'est réuni pour la première fois ce lundi. Son objectif : trouver des moyens d’actions concrètes pour répondre aux défis mondiaux liés au changement climatique. Sous le parrainage de l’économiste britannique Nicolas Stern et de l’ancien PDG d’Unilever Paul Polman, ce laboratoire doit se pencher sur quatre grands thèmes : 

1. La lutte contre le réchauffement climatique (notamment la baisse des émissions de CO2 liées au transport et des gaz HFC utilisés surtout par la réfrigération)

2. La protection des océans (lutte contre la pollution plastique et la pêche illégale)

3. La préservation de la biodiversité (en particulier par le changement des pratiques agricoles)

4. La mobilisation de la finance

Les plus grands penseurs de la transition écologique ont répondu à l'appel d'Emmanuel Macron- Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la Transition écologique

Pour réfléchir à des solutions pour lutter contre le dérèglement  climatique, 31 personnalités des mondes universitaires, associatifs, des affaires et des institutions financières internationales  sont réunies : Emmanuel Faber (PDG de Danone), Pavan Sukhdev (présent du WWF international), Cristina Pasca (patronne de la Convention de l’ONU sur la diversité biologique), ou encore la navigatrice Ellen Macarthur font partie des experts. "Les plus grands penseurs de la transition écologique ont répondu à l'appel d'Emmanuel Macron pour proposer des projets concrets à mettre en oeuvre rapidement ", s'est enthousiasmée Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la transition écologique. 

A la suite de cette réunion, les personnalités présenteront des idées censées aider Emmanuel Macron à définir sa politique en matière environnementale. Des représentants du One planet lab seront par ailleurs présents à plusieurs réunions internationales : Nairobi pour la 1re édition régionale du One planet Summit le 14 mars puis au G7 de Biarritz le 25 août. "Si on pense qu'il y a un potentiel important pour une idée, par exemple sur la biodiversité, il y aura un travail de démarche diplomatique à faire auprès de nos partenaires", pour faire "endosser" cette idée par les acteurs clés qui peuvent les mettre en œuvre, explique le ministère de la transition écologique.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter