Botswana : une mystérieuse hécatombe provoque la mort de 300 éléphants

Botswana : une mystérieuse hécatombe provoque la mort de 300 éléphants
Planète

AFRIQUE - Depuis début mai, les éléphants meurent par dizaines au Botswana, pour la plupart proches de points d’eau. La cause de ces décès n’a toujours pas été élucidée.

Les scientifiques parlent d’un "désastre pour la préservation de l’espèce" : au Botswana, plus de 350 éléphants sont morts en l’espace de quelques semaines, rapporte le journal britannique The Guardian. Fin mai, 169 pachydermes étaient morts. Depuis, ce chiffre a doublé. 

La plupart des carcasses ont été découvertes près de points d’eau, d’après des sources locales qui souhaitent rester anonymes. A quoi ces morts sont-elles dues ? Y a-t-il un risque pour l’homme ? Pour l’heure ces questions restent sans réponse, notamment parce que le gouvernement du Botswana "n’a pas encore analysé les échantillons prélevés", écrit The Guardian

Lire aussi

Empoisonnement ?

Des éléphants des deux sexes et de tous âges ont été retrouvés morts. La première possibilité est celle d’un empoisonnement au cyanure, méthode prisée par les braconniers au Zimbabwe. Mais les charognards qui dévorent les restes des éléphants ne semblent pas succomber à leur tour. L’autre piste explorée par les scientifiques est celle d’un agent pathogène inconnu.

Pour Niall McCann, biologiste et représentant d’une association de protection des animaux interrogé par le Guardian, le retard dans les analyses des échantillons “est représentatif d’un pays qui est en train d’échouer dans sa mission de protection de sa ressource la plus précieuse”. L’écotourisme, deuxième source de revenus derrière les diamants, représente de 10 à 12% du PIB du Botswana.

Les carcasses étant parfois difficiles à repérer, le bilan pourrait être en fait plus lourd qu’il ne l’est déjà. Et plusieurs éléphants encore vivants semblent amaigris, ce qui laisse craindre des décès supplémentaires ces prochaines semaines. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent