Anne Hidalgo présente son Académie du climat : "On ne veut surtout pas que ce soit du greenwashing"

Anne Hidalgo présente son Académie du climat : "On ne veut surtout pas que ce soit du greenwashing"
Planète

CLIMAT - Désormais en campagne pour sa réélection, l'édile a répété mardi 14 janvier son intention de créer une Académie du climat, structure d’accueil de la jeune génération pour discuter défi climatique et biodiversité. Mais à quoi servira-t-elle ?

Pour conquérir de nouveau Paris, Anne Hidalgo mise sur l'écologie. Parmi les premières annonces formulées par l'édile, il y a celle de créer une "Académie du climat" au centre de la capitale. En réalité, le projet ne date pas d’aujourd’hui mais de juillet dernier, lorsqu’il a été voté à l’unanimité au Conseil de Paris, au même moment que l'état d’urgence climatique dans Paris. 

À l'époque, Anne Hidalgo l'avait annoncé officiellement sur son compte Twitter : "Nous allons créer une Académie du Climat, lieu participatif, éducatif et gratuit pour former les jeunes Parisiens aux enjeux environnementaux et les accompagner dans l’élaboration de projets en faveur du climat." Sauf que son ouverture, qui était prévue avant la fin de l’année 2019, n’a toujours pas eu lieu et que le projet émerge à nouveau au lancement de sa campagne pour les élections municipales de mars prochain. 

Un "climat de l'action"

Derrière cette Académie, il y a l’ambition de sensibiliser la jeune génération aux enjeux climatiques. "Ce sera un lieu pluridisciplinaire et le débouché des manifestations des jeunes pour qu’ils puissent être formés et qu’ils trouvent des solutions pour faire face au péril climatique et à la biodiversité", détaille à LCI Serge Orru, conseiller auprès d’Anne Hidalgo sur les questions environnementales.

Une structure ouverte à tous ceux âgés de 12 à 25 ans, dédiée au climat donc, mais dont le but est aussi de "provoquer un climat de l’action". Au programme : des expositions, des ateliers, des conférences ou des spectacles sur des sujets transversaux autour de l’écologie et de la biodiversité. "L’intérêt c’est le mélange, on ne veut surtout pas que ce soit du greenwashing", confie le conseiller d’Anne Hidalgo. "On sera vigilant à ça."

Voir aussi

Un lieu mais pas de budget

L’équipe de campagne de la maire PS souhaite avant tout mettre en place une "éducation pluraliste et dynamique" plutôt que des "cours académiques" : "Ça se fera vraiment dans la participation, c’est ce que souhaite Anne Hidalgo."

L’Académie prendra ses quartiers dans les locaux de l’actuelle mairie du 4e arrondissement, censée déménager pour fusionner bientôt avec celles des 1e, 2e et 3e arrondissements. Reste que des points logistiques majeurs ne sont pas encore bien ficelés, comme le budget, la constitution de l’équipe encadrante ou la date de son ouverture. "Pour cela, il faut d’abord gagner", glisse Serge Orru, conscient que la bataille de Paris n’est pas remportée d’avance.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent