Megafire : opérations de sauvetage en cours pour des milliers d'Australiens acculés par les flammes

Megafire : opérations de sauvetage en cours pour des milliers d'Australiens acculés par les flammes
Planète

Toute L'info sur

L'Australie dévorée par les flammes

MAYDAY - Cela fait plusieurs mois que l'Australie est en proie à de violents incendies. Ce mercredi, les secours sont venus en aide à des milliers de personnes réfugiées sur le littoral au sud-est du pays. Des vivres ont notamment été distribués. Pour le Premier ministre australien cependant, la situation n'a rien d'exceptionnel.

Ce mercredi, les secours ont commencé à venir en aide aux milliers de personnes réfugiées dans des villes du littoral australien après avoir fui les incendies qui ravagent de vastes zones du pays. Des navires et des avions militaires ont été déployés pour apporter de l’aide humanitaire et évaluer les dégâts.

La police a annoncé que trois nouveaux corps ont été découverts ce mercredi, portant à huit le nombre de personnes tuées depuis lundi soir. Plusieurs personnes sont par ailleurs toujours portées disparues. Côté matériel, plus de 200 maisons ont été détruites lors de ce laps de temps et certains villages ne sont plus que ruines fumantes. Les feux ont également provoqué de nombreuses coupures d'électricité, de téléphone et d'internet.

Des milliers de personnes libérées de l'emprise des flammes

Acculées par les incendies sur la plage de Mallacoota, plus de 4.000 personnes ont passé la nuit du nouvel an sur le sable, protégées par des camions de pompiers. Elles ont pu être secourues ce mercredi sans aucun dommage. Les soldats du feu ont en revanche eu beaucoup de mal à secourir des personnes brûlées dans des zones isolées. Au moins trois d'entre elles ont été évacuées par les airs, selon le chef des pompiers de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons.

Certains sinistrés ont profité de la réouverture temporaire de plusieurs routes pour rentrer chez eux. La joie a cependant été de courte durée pour nombre d'entre eux qui ont retrouvé leur maison complètement détruite. Pour subvenir aux besoins des sinistrés, et alors que les réserves de nourriture s'épuisent rapidement dans les commerces encore ouverts, des largages de vivres ont commencé et un bateau chargé de deux semaines de nourriture est arrivé mercredi soir.

Des incendies pas si extraordinaires pour le Premier ministre australien

Lors de ses vœux, le Premier ministre australien Scott Morrison est longuement revenu sur ces incendies en assurant qu'ils n'avaient rien d'extraordinaire. Ceux-ci sont pourtant causés par une sécheresse record ainsi que des températures ayant atteint à plusieurs reprises des niveaux encore jamais relevés. Au total, plus de cinq millions d'hectares sont partis en fumée, soit l'équivalent d'une superficie plus grande que le Danemark ou les Pays-Bas. En comparaison, 280.000 hectares ont en moyenne brûlé à la même saison les années précédentes.

"S'il y a bien une chose que nous pouvons toujours célébrer en Australie, c'est de vivre dans le pays le plus incroyable qui existe sur Terre et le magnifique esprit australien qui nous permet de venir à bout de chacun des défis auxquels nous sommes confrontés", a-t-il par ailleurs déclaré. Et de poursuivre : "Il n'y a pas de meilleur endroit sur la planète pour élever des enfants, et nous sommes tous reconnaissants de vivre dans ce merveilleux pays." Des propos qui viennent se heurter à la réalité illustrée par une photo largement relayée sur les réseaux sociaux depuis mardi : celle d'un petit garçon fuyant les incendies en bateau, masque sur le visage, dans un décor apocalyptique.

Lire aussi

Depuis le début de ces incendies, en septembre, au moins 17 personnes ont perdu la vie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent