Aux côtés de Greta Thunberg, neuf jeunes militants sur le devant de la scène à Davos

Aux côtés de Greta Thunberg, neuf jeunes militants sur le devant de la scène à Davos
Planète

CLIMAT - Alors que les acteurs économiques du monde entier se réunissent comme chaque année à Davos, Greta Thunberg a été invitée à prendre la parole. Cette fois, elle n’est pas venue seule mais accompagnée de neuf militants de son âge, eux aussi engagés pour la cause climatique et les droits des minorités.

Autumn Peltier, Ayakha Melithafa, Naomi Wadler… Autant de noms encore inconnus sur la scène internationale mais pourtant engagés au quotidien pour la protection de l’environnement ou les droits de minorités, au même titre que celle qui est devenue égérie de la cause climatique, Greta Thunberg. Aujourd’hui, ces jeunes personnalités originaires des quatre coins de la planète font l’actualité en étant conviées aux échanges du Forum économique mondial de Davos (WEF), en Suisse. 

En effet, le fondateur du WEF Klaus Schwab a décidé de marquer le coup en invitant la nouvelle génération engagée à participer à cette édition. "Les jeunes du monde entier prennent leur avenir en main. L'avenir de la planète est leur avenir, il est donc plus important que jamais de leur donner une plateforme pour que leurs voix soient entendues", peut-on lire à l'agenda du Forum. On y retrouve donc la Suédoise de 17 ans Greta Thunberg, mais aussi Autumn Peltier, Ayakha Melithaf, Cruz Erdmann, Natasha Mwansa, Fionn Ferreira, Melati Wijsen, Mohamad Al Jounde, Naomi Wadler, et Salvador Gómez-Colón. Cinq jeunes filles et cinq jeunes hommes, tous considérés comme les "bâtisseurs du changement". 

Dix adolescents engagés aux quatre coins de la planète

Autumn Peltier est une Canadienne âgée de 15 ans qui se bat depuis ses 7 ans pour le droit à l’eau potable pour les communautés amérindiennes du pays, tout comme sa grande-tante avant elle. À ses côtés, Natasha Mwansa, jeune Zambienne de 18 ans et militante pour les droits des femmes et des enfants sur le continent africain. 

Salvador Gómez-Colón, lui, s’est mobilisé en faveur de la reconstruction de Porto-Rico après le passage de l’ouragan Maria en septembre 2017. À l’époque, du haut de ses 15 ans, l’adolescent a récolté plus de 125.000 dollars et distribué des lampes solaires à la population. Présente à Davos également, l’Américaine Naomi Wadler, âgée de 13 ans seulement, défie Donald Trump par son engagement aux côtés des femmes afro-américaines victimes des violences par armes à feu. La jeune fille s’est notamment fait connaître pour son discours poignant à l’occasion de la "March of our lives" de mars 2018 aux Etats-Unis. 

Voir aussi

Ayakha Melithafa, elle, est une lycéenne sud-africaine de 17 ans qui s’est mobilisée contre les effets du réchauffement climatique après avoir constaté la sécheresse accrue dans la région de l’Afrique australe. $

Invitée au WEF également, Melati Wijsen, âgée de 19 ans et qui se bat avec sa sœur Isabel, de deux ans sa cadette, pour faire interdire l’usage des sacs plastiques à Bali, son île, à travers des campagnes de sensibilisation. Présentés comme "les jeunes acteurs du changement", ces derniers auront peut-être leur mot à dire face aux plus grands acteurs économiques et dirigeants de la planète. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent