Australie : plus de 2 millions d'hectares déjà partis en fumée, les parcs nationaux menacés

Australie : plus de 2 millions d'hectares déjà partis en fumée, les parcs nationaux menacés
Planète

CATASTROPHE - Les pompiers australiens ne voient plus le bout de la sécheresse. Depuis le mois de septembre, le pays est touché par des centaines d'incendies d'une rare violence. Des millions d'hectares sont déjà partis en fumée, dont des parcs nationaux.

Depuis le mois de septembre, l'Australie est en proie à d’incontrôlables incendies. S'il n'est pas rare que des feux se déclarent lors de la saison d'été dans le pays, ceux-ci surprennent cette année par leur précocité et leur intensité. L'État de Nouvelle-Galles du Sud, à l'est du territoire, est le plus touché par les flammes. Des centaines de milliers d'hectares sont partis en fumée, tandis que plusieurs centaines d'habitations ont été rayées de la carte. Les parcs nationaux, dont certains classés au patrimoine mondial de l'Unesco, sont menacés.

En Nouvelle-Galle du Sud, 2 millions d'hectares partis en fumée

En Nouvelle-Galle du Sud, 7.000 incendies ont été signalés depuis le mois de juillet, causant la mort de 6 personnes et détruisant près de 700 habitations. Au total, 2 millions d'hectares sont pour l'heure partis en fumée, parmi lesquels 800.000 de parcs nationaux, nombreux dans cet État. Selon le Guardian, le parc national Blue Mountain, non loin de Sydney, a notamment été détruit à 20%. Des dégâts sont aussi à déplorer dans les forêts humides du Gondwana. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le site représente la plus grande surface de forêts subtropicales du monde et regroupe à lui seul cinquante réserves naturelles abritant de nombreuses espèces rares et menacées. Sur les vingt-huit réserves classées au patrimoine mondial par l’Unesco que compte l'État, douze ont déjà été touchées par les flammes. Ce mercredi, 137 incendies sévissent encore en Nouvelle-Galles du Sud.

Poussées par le vent, d'épaisses fumées ont atteint Sydney, si bien que le bureau de météorologie de la Nouvelle-Galle du Sud l'a surnommée "la ville marron". Pour préserver la santé des 5 millions de personnes y résidant, les autorités leur conseillent de rester cloîtrés  et d'éviter tout exercice physique. La semaine dernière, 1126 personnes souffrant d’asthme ou de problèmes respiratoires se sont présentées aux urgences de la ville, rapporte The Australian.

En vidéo

Incendies en Australie : la ville de Sydney menacée

Lire aussi

Dans le Queensland, une cinquantaine de feux attisés par le vent

Dans le Queensland, une cinquantaine de feux continuent toujours de brûler, attisés par le vent incessant. Les températures, elles ont atteint les 40 degrés mardi, battant de nombreux records de chaleur localement. Des conditions qui rendent d'autant plus ardue la tâche des pompiers, qui ne cessent de multiplier sur les réseaux sociaux les alertes d'évacuation. Plusieurs dizaines de maisons ont déjà brûlé dans l'État.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter