Climat : 2018, année record pour les incendies de forêts dans l'Union européenne

Planète

ENVIRONNEMENT – Selon un rapport de la Commission européenne, jamais le nombre de pays touchés par des incendies de forêts n’avait été aussi important qu'au cours de l’année 2018.

La Commission européenne a publié ce jeudi un rapport sur les incendies de forêts en Europe, au Proche-Orient et en Afrique du Nord, pour l’année 2018. Même si la superficie brûlée a été divisée par six par rapport à 2017, le nombre de pays touchés par des feux de forêts n’a jamais été aussi important que l’an dernier. Sur le territoire de l’Union européenne, "près de 178 000 hectares de forêts ont été détruits par les incendies", note le rapport.

Dans le détail, c’est au Portugal qu'ils ont fait le plus de ravages, avec près de 40 000 hectares brûlés, et en Italie que le plus grand nombre d’incendies a été recensé (147). La Suède a, elle, "connu la pire saison d’incendies jamais répertoriée dans l’histoire du pays", peut-on lire dans le rapport, alors que plus de 20 000 hectares sont partis en fumée. C’est le deuxième pays de l’UE à avoir subi le plus de dégâts, "une position inhabituelle pour un pays du Nord". La France a de son côté comptabilisé 23 feux différents sur son territoire, et perdu plus de 2 500 hectares de forêts.

Lire aussi

L’Union européenne prête à agir

"Les forêts sont un élément essentiel pour faire face à l’urgence climatique et écologique", note Karmenu Vella, commissaire chargé de l’environnement.  "Abritant 80% de la biodiversité de la Terre, elles sont nos poumons et sont nécessaires à notre survie. Mais aujourd’hui, plus que jamais, elles sont sérieusement menacées. L’Union européenne est prête à coopérer avec les pays partenaires pour protéger les forêts dans l’Union et dans le monde entier en investissant dans la prévention des incendies", a-t-il prévenu.

L’Union européenne assure d’ailleurs avoir "financé, à hauteur de 1,6 million d’euros, des coûts de transport pour assurer un soutien aux pays concernés, envoyé au Portugal des experts en feux de forêts pour renforcer la capacité du pays à lutter contre les incendies et créé une flotte d’avions déployée à deux reprises en Grèce et au Liban". Pour le commissaire européen Tibor Navracsis, l’UE "doit réagir et intensifier ses efforts afin de rendre nos forêts plus résilientes face à un climat plus chaud et plus sec".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter