Ségolène Royal désapprouve l'action d'Extinction Rebellion et appelle à "réprimer très rapidement"

Planète

MANIFESTATION - L'ancienne ministre de l'Environnement Ségolène Royal souhaite que l'on "réprime très rapidement" les mouvements comme Extinction Rebellion. Elle associe ce dernier à un "groupe violent" qui ne sert pas la cause de l'écologie.

Ségolène Royal désapprouve totalement l'action menée par Extinction Rebellion ce week-end dans un centre commercial parisien. "Il y a une instrumentalisation de l'écologie par ces groupes violents et il faut les réprimer très rapidement, parce que c'est une dégradation de l'image de l'écologie", a déclaré l'ancienne ministre de l'Environnement ce lundi sur France Inter.

Lire aussi

Des centaines de militants écologistes ont occupé pendant 17 heures un centre commercial entre samedi et dimanche pour lancer une semaine d'action mondiale du mouvement Extinction Rebellion, qui a pour mode opératoire des actions radicales... mais non-violentes.

"L'écologie c'est la paix"

"Ça risque de disqualifier toutes les actions pro-environnementales qui risquent d'être associées à ce type d’agressions et de violences", a ajouté celle qui a été nommée ambassadrice sur les pôles par Emmanuel Macron. "L'écologie, c'est la paix. C'est des règles, de la discipline, mais l'écologie doit conduire à l'apaisement des sociétés."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter