Collision au large de la Corse : le capitaine du navire tunisien était au téléphone lorsqu'il a percuté le porte-conteneurs

Planète

ACCROCHAGE AU LARGE - La collision entre un navire tunisien et un porte-conteneurs chypriotes en octobre dernier a été provoquée par une "erreur humaine partagée", selon le rapport d'une commission d'enquête présenté ce lundi 7 janvier. L'un des capitaines était notamment occupé à "passer des appels téléphoniques privés".

Quand le téléphone au "volant" provoque une catastrophe écologique. Si bavarder n’est pas conseillé en conduisant, il l’est encore moins lorsqu’on pilote un navire. C’est pourtant ce qu’a fait l’officier de quart tunisien lorsqu’il a percuté un porte-conteneur chypriote, selon le rapport de la commission d'enquête tuniso-franco-chypriote, présenté ce lundi 7 janvier.

La collision entre les deux engins survenue le 7 octobre dernier avait entraîné une fuite de carburant, et une large zone de pollution s’était étalée au large de la Corse. Elle serait donc due à une série d’erreurs humaines pour le moins rocambolesques.

Voir aussi

L'un téléphonait, l'autre était mal stationné

Selon le rapport présenté par le ministère tunisien des Transport, non seulement l'officier de l'Ulysse, le navire tunisien, était au téléphone lorsqu’il a percuté le Virginia, mais en plus, son homologue sur le porte-conteneurs chypriote n’était pas attentif aux alarmes des radars. Et avait jeté l’ancre en pleine "autoroute de la mer". 

"Selon le témoignage d'un gradé de la tour de contrôle en Corse, c'est la première fois qu'un navire mouille à cet endroit", a expliqué à l’AFP Youssef Ben Romdhane, le directeur général du transport maritime au sein du ministère tunisien du commerce.

Ce qui a poussé ce responsable du transport maritime à déclarer que la responsabilité de l’accident est "partagée entre l'équipage du navire tunisien et celui du navire chypriote". La justice maritime devra encore trancher et établir les responsabilités précises de chaque acteur. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter