COP25 : 100 portraits de Macron à l'envers pour "dénoncer l'inaction du gouvernement"

COP25 : 100 portraits de Macron à l'envers pour "dénoncer l'inaction du gouvernement"

CLIMAT - Des militants du collectif écologiste Action non-violente COP21 ont posé, ce dimanche devant la Tour Eiffel, avec des portraits présidentiels "réquisitionnés en mairies". Ils entendent "dénoncer le vide de la politique climatique et sociale" d'Emmanuel Macron, en pleine COP25 et à 100 jours des élections municipales.

Ils veulent dénoncer "l'inaction climatique et sociale" du gouvernement. Ce dimanche 8 décembre, en pleine COP25 qui se déroule cette année à Madrid, des militants du mouvement Action non-violente COP21 se sont mobilisés sur le parvis du Trocadéro, face à la Tour Eiffel, avec pour mots d'ordre #DémasquonsMacron et #DécrochonsMacron. Pour cette action "coup de poing", ils ont brandi 100 portraits d'Emmanuel Macron, décrochés en mairie, à 100 jours des municipales.

Les activistes reprochent au président de la République de ne pas se rendre à la COP25, "un mauvais signal" en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Greenpeace rappelait que "malheureusement, les résultats escomptés n'ont pas été pas au rendez-vous : les engagements actuels des pays industrialisés restent terriblement inadéquats et n'atteindront pas les objectifs de l’accord de Paris, nous entraînant vers un réchauffement planétaire dévastateur d'au moins 3°C." 

Depuis plusieurs mois, le collectif écolo multiplie les décrochages de portrait présidentiel dans les mairies pour alerter sur "le vide de la politique climatique et sociale" du gouvernement. Onze procès ont eu lieu depuis le début de ces actions, avec notamment la relaxe des deux militants de Lyon le 16 septembre dernier. "Si le mouvement ANV-COP21 est frappé par une répression judiciaire d'ampleur avec près de 22 procès déclarés à ce jour, la détermination ne faiblit pas", déclarait Franzeska Bindé, porte-parole du collectif citoyen. En décembre, quatre autres procès sont annoncés : un à Bordeaux le 13, deux en région Auvergne-Rhône Alpes avec Lyon le 17 et Saint-Etienne le 19, et un dernier à Nevers le 20 décembre. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Voici l'attestation de déplacement dérogatoire nécessaire à partir de ce samedi 28 novembre

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

EN DIRECT - Confinement assoupli : "On peut avoir confiance dans la capacité de rebond de notre économie", déclare Elisabeth Borne

Qui est Michel Zecler, le producteur tabassé par des policiers ?

Lire et commenter