COP25 : ce qu’il faut retenir de cette dixième journée

COP25 : ce qu’il faut retenir de cette dixième journée

EN BREF - La COP25 s'est lancée lundi 2 décembre à Madrid, en Espagne. Pendant deux semaines, les signataires de l'Accord de Paris y sont réunis afin de discuter des enjeux climatiques. Si vous avez raté l'actu du jour, en voici un résumé.

Deux semaines, tel est le délai imparti aux pays signataires de l'Accord de Paris pour discuter des enjeux climatiques et préparer la prochaine COP, où ils devront revoir à la hausse leurs ambitions. Si vous n'avez rien suivi à la COP25 de Madrid depuis son ouverture, voici les informations du jour à retenir.

L'info du jour

À Madrid, 500 entreprises certifiées B Corporation, c'est à dire pour des sociétés répondant à des exigences sociétales et environnementales, se sont engagées mercredi 11 décembre à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre avec l’objectif de la neutralité carbone d’ici à 2030. Les négociations autour des règles relatives au marché carbone se poursuivent, le but étant de parvenir à un accord entre tous les Etats signataires de l'Accord de Paris avant vendredi, dernier jour de la COP25. 

La phrase du jour

"Où sont les leaders ? Où sont les adultes dans cette salle ?", a interrogé Jennifer Morgan, directrice de Greenpeace international, lors de sa prise de parole ce mercredi 11 décembre à la COP25. "Cela fait 25 ans que je viens aux COP et je n’ai jamais vu un tel écart entre ce qui se passe dans ces murs et à l’extérieur", a poursuivi cette dernière, accusant les Etats riches de "tromperie" quant à leurs promesses de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. À trois jours de fin du sommet mondial sur le climat, la pression sur les Etats signataires de l'Accord de Paris se ressent de plus en plus à travers les discours officiels mais aussi ceux de la société civile, qui en appellent à davantage d'ambition.

Lire aussi

L'info en plus

Un Pacte vert pour l’Europe dévoilé. En marge de la COP, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a présenté les grandes lignes du "New Green Deal" dont l’objectif principal est de mettre en œuvre la neutralité carbone d’ici 2050. Pour ce faire, 50 actions pour 2020 ont été présentées et un calendrier a été fixé à titre indicatif. Parmi elles, figurent une stratégie "de la ferme à la table" au printemps 2020, un plan d’action "zéro pollution" pour l’eau, l’air et le sol prévu en 2021, ou encore un programme environnemental pour les Balkans occidentaux. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : les soignants britanniques appellent au retour des restrictions face à la flambée des cas

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

"Maintenant, il va falloir qu'il se calme" : Jean-Michel Blanquer recadre Eric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.