Greenpeace, la CGT et 18 autres organisations proposent 34 mesures de sortie de crise

Les jeunes sont très sensibles aux enjeux climatiques et veulent rendre les entreprises plus responsables sur le sujet.

APPEL - 20 associations et syndicats, regroupés en un collectif, dévoilent ce mardi 26 mai une série de mesures pour préparer le monde d'après.

"Plus jamais ça". C'était d'abord une pétition, lancée au mois de mars, qui s'est transformée en un plan de sortie de crise. Et l’initiative est quasiment inédite. Réunis en collectif, 20 associations et syndicats - Attac, Greenpeace France, Ofxam, Youth for Climate France, la CGT, l'UNEF...- proposent ce mardi 26 mai une série de 34 mesures pour répondre à la crise et préparer le monde d'après. Une coalition, raconte Le Monde, rendue possible grâce à l'alliance de la coprésidente d’Attac Aurélie Trouvé, du secrétaire général de la CGT Philippe Martinez et du directeur général de Greenpeace France Jean-François Julliard. 

Selon le communiqué du collectif, ce plan vise à "faire la démonstration qu’il y a des alternatives au capitalisme néolibéral, productiviste et autoritaire, et que ces alternatives sont crédibles, désirables et réalisables, à condition que les moyens politiques soient mis au service des objectifs de transformation sociale et de préservation de l’environnement". 

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Lire aussi

"La gratuité des masques et l’accès aux tests pour toutes et tous, un plan d'urgence pour l'hôpital public, une hausse des salaires, pour un droit garanti au revenu et à la protection sociale pour toutes et tous, une loi pour soumettre les entreprises à l’Accord de Paris et interdire les dividendes climaticides, un plan de transition sociale et écologique de l’agriculture et de l’alimentation...." 34 mesures et 9 objectifs sont donc dévoilés pour répondre à la crise sanitaire et sociale, pour une fiscalité verte et pour une production agricole écologique. Ce plan comporte des propositions à court terme, comme celle de distribuer des masques pour tous, et à plus long court, telle que proposer une loi pour faire respecter l'Accord de Paris aux entreprises. 

Selon Aurélie Trouvé à nos confrères du Monde, ce programme dresse en réalité un seul objectif : "Le socle des idées que nous mettons sur la table implique un changement de système, une sortie du système néolibéral et productiviste". 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

EN DIRECT - Covid-19 : le plan blanc déclenché dans la région PACA

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.