Les koalas gravement menacés par les incendies en Australie

Un koala blessé et déshydraté soigné à l'hôpital pour koala de Port Macquarie en Australie, le 2 novembre 2019.
Planète

ESPÈCE MENACÉE - Déjà considérés comme "fonctionnellement éteints", les koalas sont en première ligne dans les incendies qui ravagent le bush australien. Près de 1000 d'entre eux sont morts dans les feux depuis trois mois.

L'espèce se trouve déjà en situation de grave danger, elle l'est davantage avec les incendies qui ravagent le bush australien. Les koalas, véritables emblèmes du pays et considérés comme "fonctionnellement éteints", sont des victimes directes de ces feux à répétition. Un seul bilan de ces trois mois d'incendies permet de mieux comprendre la menace qui pèse sur les marsupiaux d'Australie : au moins 1000 koalas sont morts et 80 % de leur habitat naturel a été détruit, selon Deborah Tabart,  présidente de la Fondation australienne du koala, à Forbes. Et les survivants sont bien en peine aujourd'hui pour se nourrir car les feux en cours terrassent les arbres d'eucalyptus, leur aliment principal. 

La situation catastrophique de ces animaux a été mise en lumière il y a quelques jours par la diffusion d'images ahurissantes d'une femme sauvant un koala des flammes. Le 31 octobre, une cagnotte en ligne a été lancée par le Port Macquarie Koala Hospital qui a accueilli de nombreux animaux rescapés. 1,6 million de dollars ont déjà été rassemblés en soutien aux marsupiaux et seront principalement alloués à l’établissement de points d'eau, voire à la construction d'un refuge.

Lire aussi

S'ils ont été déclarés "fonctionnellement éteints" en mai dernier, c'est que ces animaux ne sont plus que 80 000 à évoluer à l'état sauvage dans le pays, d'après la Fondation australienne du koala, contre deux millions il y a encore deux siècles. Le terme d'extinction fonctionnelle est utilisé à propos d'une espèce qui devient si peu nombreuse qu'elle ne joue plus de rôle significatif dans l'écosystème. À l'époque, l'ONG mettait déjà en cause la responsabilité du gouvernement australien dans la disparition progressive de l'espèce. Selon la fondation, aucune mesure suffisante n'a jamais été prise pour protéger les koalas d'Australie mais aussi les forêts dans lesquelles ils vivent. En 2018, près de 30 millions d'euros avaient été débloqués par les autorités pour aider à la sauvegarde de l'espèce.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter