Comment marche l’Impact Score, ce nouvel outil qui note les efforts verts des entreprises ?

Image d'illustration

TRANSITION ÉCOLOGIQUE – La coalition "Nous Sommes Demain" a créé l’Impact score, indice permettant aux entreprises d’évaluer, selon 17 indicateurs, leurs efforts sur le plan social et écologique. On vous explique.

Tandis que le plan de relance prévoit d’injecter 100 milliards d’euros dans l’économie, dont 30 milliards dans la transition écologique, il appartient aujourd’hui aux entreprises de jouer le jeu et d’afficher de la transparence sur leur volonté de transformer leurs politiques environnementales. C’est pourquoi le collectif d’entreprises "Nous Sommes Demain", initié il y a deux ans par le Mouvement des entrepreneurs sociaux (Mouves), a développé l'Impact Score, un outil permettant "de rendre visibles et compréhensibles les efforts effectués sur la voie de la transformation écologique et sociale pour chaque entreprise, quels que soient sa taille et son secteur". 

Porté par la récente présentation de ce plan par le gouvernement, Mouves a d'ailleurs demandé à ce que "chaque entreprise soutenue par le plan de relance publie en transparence ce score détaillé pour faire état de leurs engagements sociaux et écologiques auprès des pouvoirs publics mais aussi des citoyens, consommateurs, et salariés". 

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

17 indicateurs fondés sur 4 piliers

Cet outil en libre accès prévoit 17 indicateurs, choisis au terme d’un an de travail à partir de quatre piliers : l’impact social, l’impact environnemental, le partage du pouvoir et le partage des richesses. Parmi les indicateurs, on trouve l’empreinte écologique directe et indirecte de l’entreprise, le pourcentage du budget attribué à la mission d’utilité sociale et écologique, le pourcentage des achats auprès de fournisseurs locaux, le pourcentage des salariés issus des Quartiers Prioritaires, ou encore la publication des écarts de rémunération. 

"L’Impact Score est l’outil idéal pour encourager les entreprises à devenir le moteur d’une transition écologique et sociale plus durable", assure Caroline Neyron, coordinatrice du collectif ayant piloté le projet. "Cet indice structurant pourrait permettre de valoriser les efforts de nombreuses structures dans le domaine de la RSE, et devenir à terme la base de politiques publiques encourageant un changement de modèle." Une fois l’évaluation terminée, l’entreprise en question reçoit un mail indiquant sa note globale puis détaillée par enjeu, ainsi que des conseils visant à améliorer son impact social et environnemental.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Olivier Véran annonce 47.000 nouveaux cas en 24h

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

EN DIRECT - Marine Le Pen juge le clip de candidature d'Eric Zemmour "passéiste et crépusculaire"

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.