Incendies en Australie : l'Etat d'urgence décrété dans le sud-est du pays

Incendies en Australie : l'Etat d'urgence décrété dans le sud-est du pays

ETAT D'URGENCE - L'Australie est en proie depuis trois mois à de violents incendies qui ont déjà ravagé trois millions d'hectares. En Nouvelle-Galles du Sud, au sud-est du pays, l'état d'urgence a été décrété une deuxième fois pour une durée de sept jours.

C'est la deuxième fois en trois mois qu'une telle mesure est prise. En Nouvelle-Galles du Sud, l'état d'urgence a été décrété à nouveau par la Première ministre de l'Etat du sud-est, Gladys Berejiklian, et ce pour sept jours, alors que le pays tout entier est toujours en proie à de violents incendies. Cet Etat, le plus peuplé d'Australie avec 7,5 millions d'habitants, est le plus concerné par les feux. 

"Ils se propagent tellement vite avec les vents. La forêt et les sols sont tellement secs", a indiqué à l'AFP un habitant de la ville de Buxton, au sud-ouest de Sydney. Mercredi 18 décembre, le record de température a été battu en Australie pour la deuxième journée consécutive, avec un thermomètre affichant 41,9° C en moyenne. Les feux combinés à cette période de canicule sans précédent ont des conséquences dévastatrices pour la population, la faune et la flore. Au total, six personnes ont été tuées dans les incendies, 800 habitations ont été détruites et trois millions d'hectares sont partis en fumées. Dans le pays, plus de 2 000 pompiers sont mobilisés contre les flammes. 

Toute l'info sur

L'Australie dévorée par les flammes

Sydney dans un brouillard toxique

La sécheresse s'avère dramatique pour de nombreux éleveurs qui se voient contraints de vendre leur bétail. En parallèle, la police a lancé jeudi 19 décembre un appel à témoins après le vol mystérieux de 300 000 litres d'eau de deux réservoirs d'une propriété de Nouvelle-Galles du Sud.

Pendant ce temps, Sydney et ses cinq millions d'habitants sont, depuis des semaines maintenant, noyés dans un nuage de fumée toxique émanant d'un "méga-feu" à proximité. Les images de la ville de Nouvelle-Galles du Sud, asphyxiée dans un brouillard opaque, ont fait le tour du monde. Les hôpitaux de la ville ont quant à eux constaté une nette hausse du nombre de visites aux urgences de patients se plaignant de problèmes respiratoires.  

Lire aussi

L'Australie et ses énergies fossiles

La situation semble aller de mal en pis puisque jeudi en Australie occidentale, le record absolu de température a été battu pour un mois de décembre avec 49,5° C enregistrés. Dans le Queensland, au nord-est du pays, près de 70 feux sont toujours en cours. Les scientifiques ont caractérisé ces incendies comme plus précoces et plus violents que les années précédentes en raison de la sécheresse.

En réaction, ce sont des centaines de manifestants qui se sont réunis à Sydney, devant la résidence officielle du Premier ministre Scott Morrison en vacances à l'étranger, pour demander plus de mesures en faveur de l'environnement et contre l'industrie du charbon, qui bénéficie de l'appui gouvernemental. En effet, le pays est encore très dépendant des énergies fossiles. Ce qui explique pourquoi lors de la COP25, sommet mondial sur le climat qui s'est déroulé début décembre à Madrid, Canberra s'est montrée réticente à l'idée d'introduire un mécanisme d'échanges de crédits carbone pour compenser l'empreinte des pays les plus émetteurs de gaz à effet de serre.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Jean Moulin était un scientifique" : les perles du test de culture G des candidates à Miss France

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 11.000 contaminations ces dernières 24 heures, la baisse se poursuit

Jackpot record de l'Euromillions : ces gagnants pour qui la chance a (très mal) tourné

REVIVEZ - C'est Alexandra qui remporte "Koh-Lanta : les 4 Terres"

Un troisième mystérieux monolithe de métal découvert, en Californie cette fois

Lire et commenter