Un cachalot retrouvé mort avec 6 kg de plastique dans le ventre au large de l'Indonésie

Un cachalot retrouvé mort avec 6 kg de plastique dans le ventre au large de l'Indonésie

Planète
DirectLCI
POLLUTION - Après la découverte d'une baleine morte au sud de la Thaïlande en juin dernier, avec 8 kg de plastique dans le ventre, c'est cette fois au large de l'Indonésie qu'un cachalot avec 6 kg de déchets plastiques dans le corps, a été retrouvé, révèle WWF Indonésie.

Selon une étude de l’Union mondiale pour la nature (UICN) publiée le 14 novembre dernier, la situation des cétacés s’est améliorée ces dernières années, notamment celle du rorqual commun, passant d’espèce "en danger" à "vulnérable", et celle de la baleine grise, passant de la catégorie "en danger critique" à "en danger". Pour autant, le sort de la plupart de ces animaux est loin d’être rose, notamment en raison de la pollution des mers et océans.


Comme le rapporte le site de la BBC, ainsi que l’association WWF Indonésie sur Twitter, un cachalot mort s’est échoué non loin d’un parc national indonésien avec dans son ventre près de 6 kg de déchets plastiques. Ainsi, près de 115 gobelets, 25 sacs plastiques, quatre bouteilles en plastique et deux tongs ont été retrouvés dans le mammifère.

Les faits que nous constatons sont vraiment affreux.Dwi Suprapti, coordinatrice de la conservation des espèces marines de WWF Indonésie.

Cité par Associated Press, la coordinatrice de la conservation des espèces marines de WWF Indonésie, Dwi Suprapti, a indiqué : "Bien que nous n’ayons pas été en mesure de déterminer la cause du décès, les faits que nous constatons sont vraiment affreux." En juin dernier, une baleine pilote, aussi appelée globicéphale, est morte dans le sud de la Thaïlande après avoir avalé plus de 80 sacs en plastique, une quantité équivalente à huit kilos de déchets.

En 2015, un rapport publié par l’ONG Ocean Conservancy et le centre McKinsey for Business and Environment épingle cinq pays asiatiques, à savoir la Chine, l'Indonésie, les Philippines, le Vietnam et la Thaïlande, et les a désignés responsables de 60% des déchets plastiques finissant dans les océans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter