"J'en ai lu un peu, et ça va" : Trump "ne croit pas" à un rapport gouvernemental sur le changement climatique

"J'en ai lu un peu, et ça va" : Trump "ne croit pas" à un rapport gouvernemental sur le changement climatique

Planète
DirectLCI
CLIMATO-SCEPTIQUE - Une fois de plus, Donald Trump montre qu’il ne croit pas au réchauffement climatique. Le président américain a en effet rejeté les conclusions d’un rapport gouvernemental, qui souligne les conséquences désastreuses du changement climatique sur l’économie américaine.

Le rapport gouvernemental publié vendredi 23 novembre, mettant en garde contre les conséquences désastreuses du changement climatique sur l’économie américaine, n’a visiblement pas perturbé Donald Trump. "Je n’y crois pas", a affirmé devant des journalistes le président républicain à propos des conclusions de ce rapport, lundi 26 novembre.


Ce texte, commandé par le Congrès américain, et rédigé par plus de 300 scientifiques, a pourtant été validé par la propre administration de Trump. Pas de quoi cependant ébranler les convictions du chef d’Etat climato-sceptique :  "Je l'ai vu, j'en ai lu un peu, et ça va", a-t-il déclaré. Un commentaire bien laconique pour un rapport de 1000 pages.

Selon le dernier "National Climate Assessment", "vu le niveau historique des émissions de gaz à effet de serre, les pertes 

aux Etats-Unis pourraient atteindre des centaines de milliards de dollars dans  plusieurs secteurs d'ici la fin du siècle".


Mais Donald Trump, qui se vante d’avoir redressé l’économie américaine, n’est apparemment pas inquiet : "Nous n'avons jamais été aussi propres que nous le sommes maintenant. Et  c'est très important pour moi. Mais si nous sommes propres, et que tous les autres endroits sont sales, ce n'est pas si bien. Je veux de l'air pur et de l'eau pure", a seulement déclaré le président américain.

En vidéo

Réchauffement climatique : les solutions envisagées par les scientifiques

Déjà l’an dernier, Donald Trump avait remis en cause le précédent volume de l’étude. Les conclusions de ce texte, dont la Maison Blanche avait pourtant approuvé la publication, contredisaient ses déclarations. 

Tout récemment encore, Donald Trump a invoqué la météo pour prouver le bien-fondé de son scepticisme sur le climat : "La vague de froid brutale et prolongée peut battre TOUS LES RECORDS - Qu'est donc devenu le réchauffement climatique?", a-t-il tweeté (voir ci-dessus) en dépit de toute logique scientifique.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter