Climat : l'action en justice contre l'inaction de l'État dépasse les 1,6 million de signatures, un record

Planète
DirectLCI
SOUTIEN MASSIF - Lancée il y a seulement cinq jours, la pétition en soutien à "l’Affaire du siècle", le combat judiciaire mené par quatre associations environnementales contre l’Etat, a déjà dépassé les 1,62 million de signatures ce dimanche soir. Du jamais vu en France. Objectif désormais : passer le cap des 2 millions.

Du jamais vu en France. Les quatre associations qui ont entamé mardi 18 décembre un recours en justice contre l'Etat français pour inaction face au changement climatique ont déjà reçu plus de 1,62 million de soutiens de la part des citoyens - du jamais vu dans l'Hexagone. Avec cet action en justice, baptisée "l'Affaire du siècle", la fondation pour la Nature et l'Homme, Greenpeace France, Notre Affaire à Tous et Oxfram France mettent l'Etat sur le banc des accusés.


"La France est très loin de respecter les engagements qu’elle s’est elle-même fixée", explique Cécile Duflot, directrice générale d'Oxfam France. La France s'est en effet engagée à limiter ses émissions de gaz à effet de serre ou encore à développer la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique par le biais de nombreux traités dont l'accord de Paris ou encore le Paquet énergie-climat. Et pourtant, dans les faits, force est de constater que la France fait figure de mauvais élève. Les ONG à l'initiative de l'affaire comptent donc contraindre l'Etat à agir.

"C’est historique"

Et les citoyens dans tout ça ? "Pour des raisons juridiques et administratives, il fallait que ce soit des ONG comme les nôtres qui formalisent les termes du recours mais nous le faisons au nom des citoyens, c’est d’ailleurs l’objet social de nos organisations", poursuit Cécile Duflot. "C’est pour cela que nous l’avons appelé 'l’Affaire du siècle'. Nous invitons tous les citoyens à soutenir ce recours à l'aide d'un formulaire disponible en ligne."


Mardi, elle espérait "des centaines de milliers voire même des millions" de signatures. Il n'aura finalement fallu que 48 heures pour atteindre le million. "En 2 jours, 1 million de personnes disent que le climat, c’est l’Affaire du Siècle ! C’est historique. La mobilisation continue : tous les citoyens peuvent nous rejoindre et soutenir notre recours contre l’Etat pour inaction climatique", a réagi Audrey Pulvar, Présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme, au passage de ce cap.

Des soutiens de poids

Pour communiquer sur cette affaire, les ONG s'étaient entourées de soutiens de poids de la société civile par le biais d'une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. L'actrice Juliette Binoche, le trio de musiciennes LEJ, la météorologiste Fanny Agostini, les youtubeurs Mc Fly et Carlito ou encore le réalisateur Cyril Dion y ont participé.


La vidéo comptabilisait plus de 12 millions de vues sur Facebook ce dimanche soir.

Les collectifs de youtubeurs "On est prêt" et "Il est encore temps" n'y sont pas pour rien dans cette vague."Elle révèle une aspiration profonde des citoyens à ce que les choses changent enfin. Cette mobilisation révèle aussi l'envie d'agir ensemble, l'envie de collectif, notamment par les jeunes, les youtubeurs, la génération climat. La justice climatique a un bel avenir devant elle!", s'est réjoui Marie Toussaint, présidente de Notre Affaire à Tous, dans un communiqué.


“Un tel engouement est inédit et il oblige l’Etat à être à la hauteur de l’enjeu", a ajouté Cécile Duflot. Pour le moment une demande préalable a été adressée à Edouard Philippe et de 12 ministres. Cette demande "dit : ‘voilà les fautes de l’Etat que nous avons constaté, nous vous demandons action et réparation’", détaille à LCI Cécile Duflot. "En l’absence de réponses concrètes de l'Etat sur ces manquements, dans deux mois, nous porterons l’affaire devant le tribunal administratif." Cette affaire n'a donc pas fini de faire du bruit.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter