Près de 70% de la faune sauvage ont disparu en 50 ans : le constat alarmant du WWF

Près de 70% de la faune sauvage ont disparu en 50 ans : le constat alarmant du WWF
Planète

ALERTE - Dans un rapport publié ce jeudi, le WWF alerte sur la disparition de près de deux-tiers de la faune sauvage dans le monde, le tout en près de cinquante ans. Pour Marco Lambertini, directeur mondial du WWF, "nous assistons à la destruction de la nature par l'humanité".

Il y a urgence. Selon un rapport publié jeudi par le Fonds mondial pour la nature (WWF), le monde a perdu plus des deux-tiers de ses populations d'animaux sauvages en moins de 50 ans, principalement à cause de l'activité humaine. Dans cette étude, WWF pointe notamment du doigt les dangers de cet effondrement pour l'avenir de l'humanité. Ainsi, entre 1970 et 2016, 68% de cette faune sauvage a disparu, selon l'Indice planète vivante, outil de référence publié tous les deux ans par le WWF.

Cette disparition de la faune sauvage s'explique principalement par la destruction d'habitats naturels, notamment pour l'agriculture. Toujours selon le rapport, cette tendance risque de favoriser de nouvelles pandémies du type Covid-19, la destruction d'habitats naturels mettant en contact humains et animaux, ce qui favorise la transmission de virus d'espèce à espèce.

Lire aussi

Tous les voyants de notre planète sont au rouge.- Marco Lambertini, directeur mondial du WWF.

L'Indice planète vivante, compilé en coopération avec la Société zoologique de Londres, prend en compte environ 4000 espèces de vertébrés, répartis en quelque 21000 populations d'animaux à travers le monde. Il a ainsi enregistré une nouvelle accélération de la chute de biodiversité, qui s'établissait à 60% lors du dernier rapport en 2018, qui calculait cette chute sur la période 1970-2014.

"Depuis 30 ans nous voyons la chute s'accélérer et ça continue dans la mauvaise direction. Nous assistons à la destruction de la nature par l'humanité. (...) De fait, c'est un écocide", se désole Marco Lambertini, directeur mondial du WWF, interrogé par l'AFP. Ce dernier indique également que cette destruction de la faune sauvage s'effectue "à la vitesse de l'éclair par rapport aux millions d'années depuis lesquelles de nombreuses espèces vivent sur cette planète". "Tous les voyants de notre planète sont au rouge avec le message : échec système", conclut-il.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent