Les feux de forêt en Indonésie font suffoquer jusqu'à Kuala Lampur, en Malaisie

Les feux de forêt en Indonésie font suffoquer jusqu'à Kuala Lampur, en Malaisie
Planète

Toute L'info sur

LE WE 20H

AIR TOXIQUE - Des routes quasi impraticables, des avions cloués au sol, des écoles fermées... L'air est devenu irrespirable en Indonésie, mais aussi le pays voisin de Malaisie.

Cinq mille foyers d'incendie liés à la déforestation ont été détectés en Indonésie. Le nuage de fumée qui s'en échappe commence à incommoder sérieusement les pays alentour et les forêts tropicales se consument. À l'origine de ces incendies, une déforestation massive, encouragée par les sociétés productrices d'huile de palme, mais aussi les paysans qui préparent des terrains agricoles.

Deux mois après que les premiers incendies se sont déclarés, la capitale de la Malaisie, Kuala Lumpur, est à présent accablée d'un nuage de fumée. Le feu qui ravage les forêts de l'île de Sumatra, à 200 kilomètres de là, touche la mégalopole, plongée dans la pénombre, interrompant le trafic aérien et impactant fortement la circulation routière. A cette occasion, des cliniques éphémères ont vu le jour pour traiter les habitants impactés par la fumée.

En vidéo

Amazonie : incendies maîtrisés ?

Lire aussi

Après l'Amazonie, de vastes zones de forêts défrichées brûlent sur l'île de Sumatra en Indonésie et celle de Bornéo, enveloppant des régions entières d'Asie du Sud-Est d'un nuage de fumée toxique. Les flammes, qui ravagent actuellement l'Indonésie, mobilisent 9 000 pompiers et soldats sur place. Toutefois, il faudra sans doute attendre la saison des pluies, qui commence souvent en octobre, pour éteindre tous les foyers.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter