Dans sa commune du Bas-Rhin, un maire installe des sapins roussis pour alerter sur la hausse des températures

Dans sa commune du Bas-Rhin, un maire installe des sapins roussis pour alerter sur la hausse des températures
Planète

JOYEUX NOEL - Dans la vallée de la Bruche, des sapins se dessèchent en raison de la prolifération d'un insecte, le scolyte, favorisée par le réchauffement climatique. Pour alerter sur ce mal grandissant, le maire d'une commune voisine en a disposé une quinzaine d'entre-eux sur la place centrale.

Sur la place de la mairie de Lutzelhosue, dans le Bas-Rhin, la quinzaine de sapins roussis font pâle figure à côté du grand sapin vert traditionnel. Ils y ont été installés par le maire de cette commune de 2 000 habitants qui a souhaité faire passer un message. "À cause de la sécheresse, nos conifères sont rongés par le scolyte, un insecte dévastateur. Je voulais que les Lutzelhousois aient conscience du danger pour la biodiversité locale", explique ainsi Jean-Louis Batt à nos confrères du Parisien.

Ces sapins, provenant de la forêt voisine, dans la vallée de la Bruche, subissent les affres de ces parasites qui, en se glissant sous l’écorce, grignotent le tronc et dessèchent les épines. Si en temps normal, les arbres réussissent à contrer l’invasion de ce coléoptère en libérant de la résine, les températures élevées constatées lors des deux derniers étés les en ont empêchés. Résultat, le scolyte prolifère, aidé par la chaleur. 15% des sapins de la forêt seraient impactés.

En vidéo

Sécheresse : les sapins des Vosges meurent de soif

Le réchauffement climatique à côté de chez nous

Disposer des sapins malades au beau milieu du village, une manière pour le maire de matérialiser le phénomène du réchauffement climatique, connu aujourd’hui de tous mais dont les conséquences sont encore abstraites pour beaucoup. "Ceux qui ne s’en sont pas aperçu s’en rendront compte et se poseront forcément des questions en se disant : 'mais pourquoi ?' Le fait de s’interroger, ça nous sensibilise à ce réchauffement climatique", approuve Catherine, une habitante, interrogée par France Bleu Alsace. Face à ce fléau, l’Office national des forêts a entrepris de planter 20 000 nouveaux sapins sur le territoire dans les trois prochaines années.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent