Manifestations dans le monde entier contre Monsanto et l'agrochimie ce week-end

Planète
MOUVEMENT - Comme chaque année, des marches sont organisées samedi 18 et dimanche 19 mai dans de nombreuses villes, en France et à l'étranger, contre les activités du groupe américain Monsanto, absorbé l'an dernier par l'allemand Bayer, ainsi que d'autres géants de l'agrochimie, pour réclamer un autre modèle agricole.

Hambourg, Bâle, Porto, Toronto, Austin, San Diego, Santiago du Chili ou Perth, mais aussi Paris, Agen, Blois, Strasbourg et Lyon. De nombreuses manifestations sont organisées samedi 18 et dimanche 19 mai dans le monde et en France, contre le groupe américain Monsanto, désormais propriété de l'Allemand Bayer, contre d'autres géants de l'agrochimie et pour la promotion d'un nouveau modèle agricole. 


Organisées depuis 2013, ces marches se déroulent cette année dans un contexte particulièrement défavorable pour Monsanto, objet de 13.400 plaintes pour les seuls Etats-Unis et condamné lundi à verser 2 milliards de dollars à un couple d'Américains atteints de cancer. Le groupe agrochimique se trouve également accusé d'avoir fiché illégalement des centaines de personnes, dont des journalistes, en fonction de leur position sur les OGM notamment.

"Nous visons Monsanto-Bayer comme symbole des multinationales de l'agrochimie"

A Paris, la manifestation partira samedi 18 mai à 14h de République pour rejoindre la place Stalingrad. Une trentaine d'autres sont prévues dans le pays, à l'appel d'un collectif d'une centaine d'ONG nationales et locales, dont Greenpeace, la Fondation Good Planet, Réseau Action climat, AMAP, Appel des coquelicots...


"Nous visons Monsanto-Bayer comme symbole des multinationales de l'agrochimie", a expliqué Anastasia Magat, du collectif Combat Monsanto, à l'AFP. "Ce que nous dénonçons c'est la marchandisation du vivant, l'écocide généré par les phytosanitaires, les politiques douteuses de lobbying. Nous exigeons réparation pour les victimes, et réclamons un autre modèle agricole".


Samedi 18 mai, des associations de soutien aux victimes vietnamiennes de l'agent orange seront aussi du défilé parisien, qui se veut "festif et revendicatif". L'agent orange est un défoliant, produit notamment par Monsanto et utilisé par l'armée américaine contre la guérilla communiste durant la guerre du Vietnam. Plusieurs millions de Vietnamiens y ont été exposés, y compris des enfants nés depuis le conflit, selon les autorités du pays, qui ont décidé mi-avril d'interdire le glyphosate, l'herbicide controversé mis au point par Monsanto et tombé depuis 2000 dans le domaine public.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Monsanto lourdement condamné

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter