Mont-Blanc : un fragment de glacier menace de se détacher, 70 personnes évacuées

Une immense fracture dans le glacier du Mont-Blanc inquiète les spécialistes. Un bloc de 500 000 m³ menace de se détacher, l'équivalent de 200 piscines olympiques. En cause, les brusques variations de température.
Planète

ENVIRONNEMENT - Dans la partie italienne du massif du Mont-Blanc, une partie d'un glacier des Grandes Jorasses menace de s'effondrer sous l'effet de la chaleur.

Un bloc de volume considérable - 500.000 mètres cube - est sur le point de se détacher du glacier de Planpincieux. La masse de glace est "affectée par les tendances anormales des températures à venir" à compter de ce jeudi, selon les autorités locales. 

Face à ce danger potentiel, la commune italienne de Courmayeur (Val d'Aoste) a mis en place plusieurs mesures préventives. Des opérations de sécurisation sont ainsi menées depuis ce matin par les forces de l'ordre et la protection civile.

Fermeture de routes et évacuations

Plusieurs routes qui mènent à la vallée du Val Ferret ont, d'ores et déjà, été fermées et des évacuations sont en cours. Elles concernent pour l'instant environ 70 personnes (quelques résidents et des touristes), situées sur une "zone rouge" en contrebas. 

Une première prise en charge, en collaboration avec la Croix-Rouge locale, s'effectue dans la patinoire de Courmayeur. Le maire, Stefano Miserocchi, a déclaré à ce sujet : "Pour les habitants (évacués), nous allons évaluer les solutions à trouver" tandis que "les touristes devront trouver d'autres solutions". A noter que les autres personnes se trouvant en dehors des zones à risque peuvent choisir de rester "si elles se sentent autonomes pendant au moins trois jours". 

Le glacier du Planpincieux, situé dans la vallée du Val Ferret, elle-même au nord-est de la station transapline, avait déjà menacé de s'effondrer en 2019, sur une portion plus restreinte. Un important dispositif de surveillance a, depuis, été mis en place. Une route alternative permettant d'y accéder est, selon l'agence Ansa, réservée aux sauveteurs, à la police, aux services municipaux et aux personnes autorisées.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent