Plusieurs phoques retrouvés morts en Baie de Somme : qui en veut à ces animaux ?

Plusieurs phoques retrouvés morts en Baie de Somme : qui en veut à ces animaux ?

NATURE - Il y aurait plus d'un millier de phoques sur la Côte d'Opale dans le Nord aujourd'hui, mais leur cohabitation avec les pêcheurs est devenue très compliquée. Ces derniers mois, plusieurs animaux, pourtant protégés, ont été retrouvés morts.

Il avait été totalement exterminés avant, peu à peu, de faire son retour en Baie de Somme. Désormais 1000 animaux vivent dans ce site magnifique du nord-ouest de la France. Et la cohabitation avec les pêcheurs ne se passe pas au mieux.  Ces derniers accusent l'animal - vorace - de voler leur poisson. Chaque individu engloutit en effet une tonne de poissons par an. Un collectif contre la prolifération de l'espèce a été créé. Il prône le retour de la chasse. Et depuis quelques mois, les morts suspectes de phoques se multiplient sur la côte. Battu à mort, ou abattus à coups de fusils. 

Toute l'info sur

LE WE 20H

Lire aussi

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 18/10/2019 présenté par Anne-Claire Coudray sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 18 octobre 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.