Deux fois plus de plastique dans les océans d'ici 2030 : l'appel alarmant du WWF

Planète
DirectLCI
POLLUTION - L'humanité a produit autant de plastique entre 2000 et 2016 qu'entre 1950 et 2000, et les trois quarts sont aujourd'hui des déchets. Alors que la production mondiale de déchets plastiques pourrait augmenter de 41% d'ici 2030, le WWF dénonce un système dans "lequel aucun acteur n'est tenu pour responsable".

Face à la pollution plastique et aux dégâts qu'elle engendre, "nous sommes un peu tous responsables" affirme dans son dernier rapport le World Wild Fund (WWF). L'ONG estime qu'un sursaut collectif permettrait de mettre fin à la pollution plastique d'ici 2030, et dénonce le système actuel de production, d'utilisation et d'élimination du plastique, qui ne tient aucun de ses acteurs "pour responsable".

Les pays les plus riches génèrent 10 fois plus de déchets

Le plastique, rappelle le WWF, c'est 396 millions de tonnes produites pour la seule année 2016, soit 53 kilos en moyenne pour chaque habitant de la planète. Sur ces centaines de millions de tonnes produites, environ 100 millions se retrouvent dans la nature chaque année et peuvent décimer certaines espèces animales par ingestion ou enchevêtrement. En outre, la production de plastique, réalisée à l'aide de combustibles fossiles, représentait en 2016 près de 6 % des émissions de dioxyde de carbone - un gaz à effet de serre - soit 2 milliards de tonnes.


Le rapport rappelle également que les pays développés comme la France génèrent dix fois plus de déchets par personne que les pays à plus faibles revenus, et exportent 10 à 25 % de ces déchets. Quant au recyclage, il ne compense pas cette explosion de la production de plastique : la France n'en recycle que 21 %, par exemple.

En vidéo

VIDÉO - Voiture et pollution : on vous démêle le vrai du faux !

Ces données, connues de longue date, n'y font rien : la consommation de plastique explose. Le WWF indique que l'humanité a produit autant de plastique entre 2000 et 2016 qu'entre 1950 et 2000 et que 75 % de tout ce plastique produit dans l'histoire existe encore actuellement sous forme de déchet. "Si aucune mesure n'est prise", la production de plastique pourrait augmenter de 40 % d’ici 2030, annonce le rapport, et la quantité de déchets plastique rejetée dans l'environnement serait doublée. 

Le WWF appelle les citoyens à faire pression sur les décideurs et utiliser leur "pouvoir de consommateur"

Face à ce constat alarmant, le WWF invite tous les acteurs - producteurs, consommateurs et pouvoirs publics - à agir à des niveaux différents pour réduire la consommation de plastique, développer des matériaux alternatifs et réemployer ceux existants. L'ONG appelle les citoyens à "demander des comptes" aux acteurs publics et privés pour trouver des "solutions systémiques", et incite chacun à utiliser son "pouvoir de consommateur". Le WWF enjoint les pouvoirs publics à "convenir d'un traité international juridiquement contraignant" permettant de diminuer la pollution plastique des océans, avec des objectifs nationaux chiffrés obligeant à réduire la production, à réemployer et à recycler le plastique.


Le rapport appelle enfin les acteurs privés qui produisent, vendent et promeuvent les matières plastiques à réduire les productions inutiles, à développer des matières alternatives ou recyclables et à soutenir le mouvement de la société civile vers de meilleurs pratiques.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter