Juillet 2019 bien parti pour être le mois le plus chaud jamais mesuré

Planète
RECORD - Si les tendances de températures se confirment jusqu'à fin-juillet, le mois sera le plus chaud jamais enregistré, battant le précédent record de juillet 2017, selon plusieurs climatologues.

Depuis le début des années 2010, les records de température se suivent et se ressemblent, mais l'un des plus significatifs pourrait être battu d'ici quelques semaines. Le mois de juillet 2019 pourrait ainsi devenir le plus chaud jamais enregistré, si les tendances mesurées au cours de la première moitié du mois se confirmaient. Il battrait ainsi le précédent record, établi par le mois de juillet 2017.

Alors que le mois de juin 2019 était le plus chaud mois de juin jamais enregistré, la climatologue de l'université d'Oxford, Karsten Haustein, citée par le Guardian, a mesuré que le record de juillet 2017 pourrait être battu de 0,025°C. 

Une tendance, mais des incertitudes

"Il est encore trop tôt pour être assuré de ce qui va se passer", estime le climatologue Zeke Hausfather, qui travaille pour le site Carbonbrief.org, mais selon Michael Mann, climatologue à l'université de Penn State, il y'a de "bonnes chances" de voir ce scénario confirmé par les mesures, estimant même ces chances à 50%.

L'année 2019 quasi assurée de figurer dans le top 5 des années les plus chaudes

Sur les 10 années les plus chaudes jamais mesurées, neuf ont été enregistrées depuis l'an 2000, selon l'Administration nationale océanique et atmosphérique des États-Unis. Et l'année 2019 aurait 99,9% de chances de faire partie du top 5, selon le climatologue Gavin Schimdt, du Goddard Institute for Space Studies (GISS) de la NASA, cité par le Guardian.


"Nous avons montré dans des travaux récents que les séries de records enregistrés ces dernières années ne peuvent être expliqués sans prendre en compte le réchauffement causé par l'homme", a poursuivi Michael Mann. "Ces séries de records vont non seulement continuer de manière certaines, mais la situation va empirer si nous continuons à brûler des énergies fossiles et réchauffer la planète."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter