Le niveau de la mer pourrait augmenter jusqu'à 2 mètres d'ici 2100, selon des scientifiques français

Le niveau de la mer pourrait augmenter jusqu'à 2 mètres d'ici 2100, selon des scientifiques français

URGENCE CLIMATIQUE - Dans un rapport publié ce jeudi 24 octobre, des scientifiques français alertent des conséquences du dérèglement climatique sur les océans. Leur niveau pourrait augmenter jusqu'à 2 mètres d'ici 2100 en cas de fonte importante des glaces, obligeant les populations côtières à s'organiser.

La montée des eaux, un "phénomène inéluctable", estime l'Alliance nationale de recherche pour l'environnement. Dans une étude publiée ce jeudi 24 octobre, des scientifiques français de l'Inra et l'Ifremer alertent à nouveau sur l'impact du dérèglement climatique sur les océans, qui se réchauffent, qui s'acidifient et qui montent. C'est sur ce dernier point que les chercheurs tirent cette fois la sonnette d'alarme. Leur niveau pourrait augmenter de plus d'1,10 mètre d'ici la fin du siècle. Si rien n'est fait en termes d'émissions de gaz à effet de serre avant 2040 et que la fonte des glaces s'accélère, le niveau pourrait monter jusqu'à 2 mètres. Fin septembre, les experts du Giec estimaient déjà que la mer monterait de 60 centimètres à 1,10 mètre d'ici 2050. 

Lire aussi

L'élévation du niveau de la mer aura alors des conséquences majeures pour les populations côtières, l'obligeant à migrer vers les terres. "Des crises répétées avec des exodes massifs" mais aussi des "écosystèmes en moins", suite au phénomène d'érosion qui concerne des milliers de constructions côtières. Des pays comme la Chine, l'Egypte, le Bangladesh seront en première ligne mais la France sera également concernée par les risques d'inondations du littoral, avec près de 377 000 personnes exposées.

La montée du niveau des océans aura un impact jusqu'à l'intérieur des terres puisqu'elle sera un frein à l'évacuation des eaux des fleuves. Conjugué à cela, les phénomènes météorologiques seront de plus en plus violents et récurrents. L'intensité des pluies hivernales, par exemple, risquerait d'augmenter de 12 % en France d'ici 2050.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Le variant Omicron "pourrait représenter une menace pour la reprise" économique, selon l'OCDE

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.