Réchauffement climatique : le "premier monument en l'honneur d'un glacier disparu" érigé en Islande

Réchauffement climatique : le "premier monument en l'honneur d'un glacier disparu" érigé en Islande

HOMMAGE - Le 18 août prochain, l'Islande dévoilera une plaque à la mémoire de l'Okjökull, premier glacier de l'île victime du réchauffement climatique, qui menace de disparition ses 400 autres massifs glaciaires. Un hommage qui veut sensibiliser la population à ce phénomène de plus en plus fréquent.

"Il s'agira du premier monument érigé en l'honneur d'un glacier disparu à cause des changements climatiques dans le monde", a déclaré Cymene Howe, professeure d'anthropologie à l'Université Rice. En 2014, l'Islande disait adieu à Okjökull, premier glacier victime du réchauffement climatique sur l'île. En 1890, il s'étendait sur 16 km², et n'a cessé de se réduire, jusqu'à 0,7 km² en 2012. 

Le 18 août prochain, une plaque commémorative sera érigée sur le site de l'ancien glacier par des scientifiques islandais et américains, à l'initiative du projet. "En marquant le décès de l'Okjökull, nous espérons attirer l'attention sur ce qui se perd à mesure que les glaciers de la terre disparaissent", ajoute l'anthropologue dans un communiqué. 

"Nous savons ce qu'il se passe et ce qui doit être fait"

L'intitulé de la plaque, "Une lettre pour l'avenir" gravé en lettre d'or, s'adresse aux générations futures. Alors que "tous nos glaciers devraient connaître le même sort au cours des 200 prochaines années", précise le texte en anglais,  "nous savons ce qu'il se passe et ce qui doit être fait. Vous seuls savez si nous l'avons fait".

Une étude de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), publiée en avril prévient que la près de la moitié des sites du patrimoine mondial pourraient perdre leurs glaciers d'ici à 2100 si les émissions de gaz à effet de serre se poursuivent à ce rythme. "Ces masses de glace sont les plus grandes réserves d’eau douce de la planète et, congelées en leur sein, l’histoire de l’atmosphère", alerte Cymene Howe.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Hécatombe du Covid au Brésil : Bolsonaro va être lourdement incriminé

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

"Koh-Lanta" : Coumba et Namadia éliminés puis repêchés dans une ambiance électrique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.