Réchauffement climatique : les 15 catastrophes les plus dévastatrices de 2019

Le coût des catastrophes naturelles devient toujours plus exorbitant
Planète

DÉRÈGLEMENT - Au moins 15 catastrophes naturelles liées au changement climatique ont causé des destructions d'un coût de plus d'un milliard de dollars en 2019 et sept d'entre elles d'au moins 10 milliards, selon une compilation effectuée par une ONG britannique.

Triste compilation de fin d'année. L'ONG britannique Christian Aid, association venant au secours des victimes de catastrophes naturelles et promouvant le développement durable, a établi la liste des 15 catastrophes dont le coût a dépassé 1 milliard de dollars (900 millions d'euros) en 2019. 

Dans son rapport publié le 27 décembre, l'ONG s'est basée sur les données disponibles : rapports de l'ONU ou de structures étatiques, études scientifiques, presse, etc. Prenant également en compte le nombre de victimes, Christian Aid souligne que "l'immense majorité des décès a été causée par deux événements seulement", à savoir les inondations dans le nord de l'Inde avec 1.900 morts et le cyclone Idai au Mozambique avec 1.300 morts. Les populations les plus pauvres paient le prix le plus élevé des conséquences du changement climatique. 

Les feux de forêt en Californie : 22,5 milliards €

C'est la catastrophe au coût record pour l'année 2019. Des milliers d'hectares de forêts californiennes ont été dévorés par les flammes en octobre et novembre. L'ampleur était si importante que les fumées étaient visibles depuis l'espace. Une catastrophe qui s'explique par les sécheresses successives, année après année, qui frappent cet Etat américain. 

En vidéo

Etats-Unis : la Californie de nouveau ravagée par des incendies destructeurs

Lire aussi

Les typhons Faxai et Hagibis au Japon : 20,7 milliards €

Le Japon a du affronter deux puissants typhons en 2019 : Faxai en septembre et Hagibis en octobre. Deux catastrophes successives qui ont causé la mort d'une centaine de personnes. Les coûts importants s'expliquent notamment par la région touchée : la baie de Tokyo, capitale du pays. Les vents, supérieurs à 200 km/h par endroit, ont entraîné de nombreux dégâts sur les côtes et un cargo a même coulé. Deux événements qui ont aussi compliqué l'organisation de la Coupe du monde de rugby. 

En vidéo

VIDEO - Japon : les images impressionnantes du passage du typhon Hagibis

Lire aussi

Le Midwest les pieds dans l'eau : 11,2 milliards €

La région du Midwest américain a été durement frappée par des inondations au mois de mars, les plus importantes jamais enregistrées depuis 50 ans dans l'Etat du Nebraska. Appelé 'bombe cyclonique' par les experts américains, ce phénomène climatique a même provoqué l'apparition de nombreuses tornades. 

En vidéo

Tempête meurtrière aux États-Unis : le Midwest sous l'eau

Lire aussi

Les inondations dans le sud-est de la Chine : 10,8 milliards €

De juin à août, le sud-est de la Chine a vu s'abattre de fortes pluies. Ce fût les précipitations les plus intenses depuis plus de 60 ans sur ces régions. Ces inondations ont causé d'importants dégâts, faisant au moins 300 morts. 4,5 millions de personnes ont été touchées et 3,7 millions d'hectares de terres agricoles ont été endommagées. 

Le "monstre" Dorian dévaste les Bahamas et frappe les Etats-Unis : 10,2 milliards €

Le cyclone Dorian restera tristement dans les mémoires pour de longues années encore en Amérique. Classée en catégorie 5, le maximum, la tempête a longé toute la côte ouest de l'océan Atlantique, remontant des Antilles jusqu'au Canada à la fin du mois d'août. L'Etat insulaire des Bahamas a été particulièrement touché, Dorian ne laissant que des ruines sur son passage. 673 personnes perdirent la vie. 

En vidéo

Bahamas : l'ouragan Dorian laisse les îles Abacos annihilées

Lire aussi

La mousson en Inde : 9 milliards €

L'Inde a connu une saison des pluies très meurtrière en 2019, l'ONG Christian Aid établit un triste bilan de 1.900 morts. S'étalant entre les mois de juin et septembre, la mousson a été la plus intense depuis ces 25 dernières années. Les précipitations ont été intensifiées par la vague de chaleur qui traversait le pays durant l'été. 

Lire aussi

Le typhon Lekima en Chine : 8,9 milliards €

La Chine a été durement touchée par un typhon au mois d'août dans la région du Zhejiang, au sud de Shanghai. Lekima a entraîné l’évacuation de millions de personnes. 13.000 maisons ont été détruites. 101 personnes ont perdu la vie. Il s'agit du deuxième typhon le plus coûteux dans l'histoire chinoise.

En vidéo

Typhon Lekima : la Chine en alerte, 1 million de personnes évacuées

Voir aussi

Les inondations dans le nord de l'Iran : 7,5 milliards €

De fortes pluies ont frappé l'Iran de la mi-mars à avril. Dans certaines régions, l'équivalent d'une année de précipitations est tombé en une seule journée, provoquant montée des eaux et de nombreux glissements de terrain. Un million d'hectares de terres agricoles ont également été inondés et 179.000 logements ont été touchés. 78 personnes perdirent la vie. 

En vidéo

Iran : 70 morts dans des inondations, six villes évacuées

Le cyclone Fani dans le Golfe du Bengale : 7,2 milliards €

L'Inde et le Bangladesh ont pris de plein fouet le violent cyclone Fani au moins de mai, le plus violent enregistré depuis 20 ans dans le Golfe du Bengale. Les deux pays ont enregistré 89 victimes. Plus de 3,4 millions de personnes ont été déplacées et 10 millions d'arbres ont été arrachés. D'une altitude moyenne très basse, le Bangladesh est d'un des premiers pays victimes de la montée des eaux due au réchauffement climatique. 

En vidéo

Le cyclone Fani dévaste tout : les images amateurs

La tempête tropicale Imelda au Texas : 7,2 milliards €

Encore une fois, les Etats-Unis sont présents dans ce classement. En septembre, la tempête tropicale prénommée Imelda, a entraîné des précipitations record, notamment dans la ville de Houston.  Les inondations ont laissé les villes et les routes du Texas sous l'eau, endommagé les maisons, les entreprises et les terres agricoles. Cet Etat avait déjà été durement frappé par la tempête Harvey en 2017. 

En vidéo

Inondations aux États-Unis : la dépression tropicale Imelda provoque des très gros dégâts au Texas

Voir aussi

La Pampa sous les flots : 2,6 milliards €

La plaine de la Pampa qui s'étend en Argentine et en Uruguay a tristement commencé l'année 2019. En janvier, des pluies extrêmement fortes ont provoqué d'importantes inondations. Les précipitations ont été record, jusqu'à 33 cm d'eau en une seule journée dans certaines parties de l'Uruguay. À la mi-janvier, la région avait reçu environ cinq fois la quantité normale de pluie. Ces inondations sont survenues un an après une importante sécheresse dans la même région. 

Les inondations dans le sud de l'Espagne : 2,2 milliards €

L'Espagne a fait face à un mois de septembre particulièrement pluvieux cette année. Des précipitations qui ont littéralement noyé tout le sud du pays. L'état d'urgence a été déclaré dans plusieurs régions et des militaires ont même été déployés sur place. Les pluies extrêmement fortes reflètent les projections climatiques pour cette partie de l'Espagne où les épisodes intenses de pluie ont augmenté depuis le milieu du XXe siècle. 

En vidéo

Les images des dégâts causés par les inondations meurtrières en Espagne

Lire aussi

Le cyclone Idai en Afrique de l'Est : 1,8 milliards €

Le cyclone Idai a touché le Mozambique en mars dernier, frappant également Madagascar, le Malawi et le

Zimbabwe. Considéré comme la "pire catastrophe de l'hémisphère sud" par l'ONU, Idai coûta la vie à plus de 1.300 personnes. Pour Christian Aid, cette catastrophe est le symbole des conséquences du réchauffement climatique sur les populations les plus vulnérables. 

En vidéo

Le cyclone Idai sème la désolation et la mort en Afrique : les images aériennes

Lire aussi

Les pluies diluviennes dans le Queensland : 1,7 milliards €

La région du Queensland au nord-est de l'Australie a été frappée par des inondations en janvier et février. La faute aux plusieurs épisodes de pluies intenses et particulièrement longs où plus de deux mètres d'eau sont tombés dans certains endroits. Les dégâts ont été importants dans le secteur agricole avec la mort de 600.000 têtes de bétail. 

En vidéo

Australie : des crocodiles dans les inondations !

La tempête Eberhard en Europe : 1,3 milliards €

À la mi-mars, une puissante tempête a traversé l'Europe d'ouest en est, causant de nombreux dommages. Eberhard a frappé le Royaume-Uni, la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, la Pologne, la République et l'Ukraine. La vitesse du vent a dépassé 140 km/h. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent