Une taxe européenne sur le carburant des avions et des bateaux souhaitée par Bruno Le Maire

Planète

POLLUANT - Lors d’un discours à Bercy ce mardi 15 octobre, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a proposé la création d’une taxe européenne sur le carburant des avions et des bateaux. Une annonce dans les tiroirs depuis quelques mois déjà.

"Nous proposons de travailler à une taxation européenne du carburant des avions et des bateaux." À Bercy ce matin, Bruno Le Maire a détaillé ses "cinq orientations stratégiques pour la production française". Parmi lesquelles, figure la proposition d’une taxe pour les moyens de transport les plus polluants pour "atteindre une économie 0 carbone en 2050". Le ministre de l’Economie a ainsi argué du fait qu’il était "incompréhensible que des objectifs d’émissions carbone aient été fixés pour nos voitures et qu’aucun objectif n’ait été fixé pour les avions ou les bateaux". 

Comme le relate Les Echos, l’instauration d‘une telle taxe n’est pas une idée nouvelle au niveau européen. En mai dernier, en pleine période d’échéance électorale, la Commission européenne avait commandé une étude sur le sujet, dans laquelle était évoquée la mise en place d'une taxe sur le carburant des avions à hauteur de 33 centimes le litre, réduisant ainsi de 10 % les émissions de dioxyde de carbone (CO2). 

En vidéo

Les bateaux et les avions se mettent aussi à l'électrique

Aussi, des amendements pour taxer le kérosène des avions, dans le cadre des vols intérieurs, avaient été déposés par les députés, au mois de juin dernier, lors des discussions au sujet de la loi d’orientation des mobilités (LOM). La proposition avait finalement été abandonnée. Une taxe européenne plutôt que nationale semble donc être l’option privilégiée aujourd’hui par le gouvernement. "C'est à l'échelle européenne et mondiale que ce défi climatique pourra être relevé", avait d'ailleurs déclaré la ministre des Transports Elisabeth Borne au sujet des vols intérieurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter