VIDÉO - 110 nouvelles espèces de plantes et champignons découvertes en 2019

Les jardins botaniques royaux de Kew, au Royaume-Uni, ont annoncé mardi avoir découvert en 2019 plus de cent espèces de plantes et de champignons dans le monde entier. La plupart cependant, est classée en voie de disparition.
Planète

PETITES NOUVELLES - Les jardins botaniques royaux de Kew, au Royaume-Uni, ont annoncé mardi avoir découvert en 2019 plus de cent espèces de plantes et de champignons dans le monde entier. La plupart cependant, est classée en voie de disparition.

Le 5 décembre dernier, l'Académie des sciences de Californie a annoncé la découverte de 71 espèces d'animaux et de végétaux sur les cinq continents et dans les trois océans en 2019. Cette semaine, c'est au tour des jardins botaniques royaux de Kew, au Royaume-Uni, de faire part de leurs trouvailles. Ces douze derniers mois, leurs chercheurs, épaulés par plusieurs partenaires extérieurs, ont officialisé la découverte de 102 plantes et de huit espèces de champignons.

Malheureusement, indique l'institution, les scientifiques n'auront peut-être pas le temps de les étudier autant de temps qu'ils le souhaiteraient, la plupart de ces espèces étant menacée d'extinction. La destruction de leur habitat naturel et le réchauffement climatique font partie des principales menaces. Parce que "les nommer est vital pour leur survie", les jardins botaniques royaux ont choisi de présenter au public dix des plus importantes découvertes de l'année.

Un champignon aux propriétés anti-tumorales, antifongiques, antivirales et antimicrobiennes

Parmi les espèces présentées, un seul champignon : le Zhuhongjun, ou Rubroshiraia bambusae de son nom scientifique. En réalité déjà connu depuis 400 ans en Chine pour ses facultés à traiter l'arthrite et les convulsions infantiles, il n'a été reconnu par la science que cette année. Les chercheurs ont par ailleurs identifié dans ce champignon des composés appelés "hypocrellines" aux propriétés anti-tumorales, antifongiques, antivirales et antimicrobiennes.

Voir aussi

Une baie magique capable de rendre sucrés les aliments aigres

Elle est surnommée la "baie miraculeuse". Synsepalum chimanimani, une nouvelle espèce de baie, a été découverte dans les forêts tropicales des monts Chimanimani, à la frontière entre le Mozambique et le Zimbabwe. Elle contient un composé appelé miraculine, capable d'influencer les papilles gustatives de sorte que les aliments aigres, comme le citron, aient un goût sucré. La plante a été classée "en voie de disparition" car elle n’existe plus que dans trois endroits, tous menacés par la déforestation au profit de l'agriculture.

Un nouveau membre dans la famille des violettes africaines

Une nouvelle espèce de la famille des violettes africaines, Cyrtandra vittata, a été découverte dans le nord de la Nouvelle-Guinée. Les fleurs rose bonbon à rayures rose vif poussent sur un arbuste de la forêt tropicale. Une fois pollinisées, elles donnent naissance à des baies blanches qui seraient dispersées par les colombes et les pigeons, rapporte les jardins botaniques royaux.

Un perce-neige déjà classé "en danger critique"

Cette découverte n'aurait jamais été possible sans... Facebook. Un nouveau perce-neige, Galanthus bursanus, a été trouvé au nord-ouest de la Turquie par un chercheur ukrainien grâce à une photo de vacances postée sur le réseau social. Cette nouvelle espèce a malheureusement déjà été classée comme étant "en danger critique" en raison de sa cueillette par les passants, mais aussi de l'extraction du marbre dans la région, de l'expansion des terres agricoles et du changement climatique.

Une orchidée dans le couloir de la mort

A peine trouvée et déjà bientôt rayée de la carte. Inversodicraea koukoutamba, identifiée comme faisant partie de la famille des "orchidées des cascades", a été découverte sur une cascade sur la rivière Bafing en Guinée. La plante, d'une vingtaine de centimètres de haut, n'a été observée nulle part ailleurs et a la particularité de se fixer à la roche grâce à une substance assimilable à de la "super glue". Elle devrait s'éteindre à l'échelle mondiale lors de la construction d'un projet hydroélectrique qui commencera l'année prochaine.

Une plante à fleurs bleues découverte il y a 160 ans enfin retrouvée

Dix nouvelles espèces de la famille des Acanthacées ont été découvertes cette année en Afrique tropicale. Parmi elles, une espèces à fleurs bleues de Baleria, trouvées en Angola : Barleria deserticola. Initialement découverte il y a 160 ans par l'explorateur Friedrich Welwitsch, elle n'avait ensuite jamais été retrouvée. Il a fallu attendre jusqu'en 2017 pour que la botaniste américaine Erin Tripp mette la main dessus et lui permette finalement d'être nommée cette année par les chercheurs des  jardins botaniques royaux.

Voir aussi

Une plante volcanique reconnue scientifiquement après 54 ans

Signalé pour la première fois en 1965, il manquait aux scientifiques d'autres documents pour reconnaître officiellement Costularia cadetii, une plante herbacée vivace qui pousse sur les bords des volcans de l'île de la Réunion. Voilà qui est chose faite cette année. L'espèce est déjà classée comme étant "en voie de disparition" car elle est limitée à cet habitat de haute altitude qui la met en danger à cause de l'activité volcanique, des incendies et du changement climatique.

Des fleurs orange vif passées inaperçues en Guinée

Avec ses fleurs orange vif, il est à se demander comment le Gladiolus mariae n'avait pas été découvert plus tôt. Trouvé à Kounounkan, en Guinée, elle ne pousse que sur deux montagnes de la région, qui sont parmi les dernières à rester inchangées par l'Homme.

Le Zonozono, l'espèce d'arbre la plus rare décrite cette année ?

Avec seulement sept arbres connus sur Terre et découverts sur les Monts Usambara, en Tanzanie, le Zonozono (ou Mischogyne iddii) un arbre de 20 mètres de haut de la famille des ylang-ylang, est peut-être l'espèce la plus rare décrite cette année, rapportent les jardins botaniques royaux. Il est considéré comme "en voie de disparition" en raison du faible nombre d'individus et d'une autre espèce d'arbre envahissante.

Onze espèces d'arbres sud-américains menacées

Toujours dans la catégorie des arbres, onze espèces différentes ont été découvertes dans les forêts andines d'Amérique du Sud cette année. Selon les chercheurs, ces dernières pourraient avoir de nombreuses utilisations, allant du domaine médicinal au domaine décoratif, en raison de leur feuilles brillantes. Elles ont cependant toutes été jugées "menacées d’extinction", principalement en raison de leur faible répartition, de leur rareté et de la destruction croissante de l’habitat dans la région.

Lire aussi

A l'heure actuelle, la science a identifié près de 400.000 espèces de plantes dans le monde. 20% d'entre elles sont menacées d'extinction. Environ 2.000 nouvelles espèces sont découvertes chaque année.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent