Comment expliquer le record de naissances d'éléphanteaux au Kenya ?

Comment expliquer le record de naissances d'éléphanteaux au Kenya ?

BABY-BOOM - Il y a quelques années, les éléphants d'Afrique étaient menacés d'extinction, principalement à cause du braconnage. Mais plusieurs pays ont pris des mesures drastiques. Les résultats sont spectaculaires au Kenya.

Des éléphanteaux gambadant dans la savane, cette scène redevient quotidienne au Kenya. Le pays bat en effet des records de natalité. Plusieurs centaines de naissances y sont comptabilisées depuis le début de l'année, et désormais y vivent 34.000 pachydermes, soit plus du double qu'il y a 30 ans.

Le résultat d'une politique anti-braconnage extrêmement sévère. Les lois et les punitions ont été renforcées, notamment avec des peines de prison et des sanctions financières importantes. Il y a quelques semaines à peine, un trafiquant s'est ainsi fait condamner à six ans de prison ferme.

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Lire aussi

Des gardes lourdement armés

S'il punit plus durement les braconniers, le Kenya a aussi renforcé la protection de ses éléphants. Voilà pourquoi dans tous les parcs nationaux, des gardes lourdement armés patrouillent à pied ou en hélicoptère, de jour comme de nuit. Des mesures qui, additionnées les unes aux autres, portent leurs fruits : de 80 éléphants braconnés en 2018, ce chiffre est passé à 34 en 2019 et à 7 cette année, selon le dernier comptage réalisé.

Une embellie qui se confirme dans les réserves naturelles où les animaux sont protégés, comme celle d'Ol Pejeta au pied du Mont Kenya. "On a à peu près 200 à 300 éléphants, et on n'a pas eu un seul cas de braconnage depuis deux ans et demi. il y a beaucoup de bébés éléphants dans la réserve et c'est vraiment joli à voir", se réjouit Elodie Sempère.

Les animaux ont aussi bénéficié de la fermeture des frontières liée au coronavirus. Elle a permis de mettre un frein au trafic d'ivoire, principale cause de braconnage des éléphants.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.