Du plastique au carburant : Samuel Le Bihan, l'acteur du changement

Du plastique au carburant : Samuel Le Bihan, l'acteur du changement
Planète

INNOVATION – Avec son association de recyclage Earthquake, l’acteur Samuel Le Bihan a réussi à transformer les déchets plastiques en carburant. Une prouesse qui aura mis six ans à se réaliser grâce à la machine Chrysalis.

Transformer le plastique en carburant, c’est ce à quoi travaille Samuel Le Bihan depuis six ans déjà. Davantage connu pour sa carrière d’acteur, il est aujourd’hui en passe d’avoir réussi avec son association Earthwake, fondée par son ami François Danel, ancien dirigeant d'Action contre la Faim. 

Une prouesse réalisée grâce à une machine dénommée Chrysalis qui, en cassant et en chauffant les molécules des déchets plastiques à 450 degrés par pyrolyse, crée du carburant. Ou plutôt permet au plastique de revenir à sa matière originelle, le pétrole. Au bout d’une heure seulement, du carburant de plastique est ainsi prêt à être déversé dans un camion, comme le montre le reportage de TF1 en tête de cet article.

Un matériau surconsommé et trop peu trié

Toute l'info sur

LE WE 20H

En croyant en cette machine inventée en 2015 par l’ingénieur Christopher Costes, que Samuel Le Bihan a rencontré grâce à un concours d'inventeurs, l’association voit là un moyen efficace de donner une seconde vie au plastique, ce matériau surconsommé et trop peu trié. "En Afrique, j’ai vu des petits villages noyés dans le déchet plastique et le bétail qui en mangeait. Il y a une vraie mortalité du cheptel qui est de l’ordre de 30%", assure l’acteur aux équipes de TF1. "Notre modèle de développement industriel s’est répandu dans le monde et dans des pays qui n’ont pas eu le temps de mettre en place la gestion des déchets. Donc je trouve qu’on a un devoir d’offrir des solutions."

Prochaine étape pour l'acteur et son association : financer le développement industriel de la machine. L'enjeu est de taille pour la planète, et pour la France en particulier : en terme de recyclage des emballages plastiques, l'Hexagone se classe avant dernier sur 30 pays européens, avec un taux de recyclage de 26,2% en 2016, selon l’organisation Plastics Europe. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent