VIDÉO - Earth Hour : tour Eiffel, Petit Palais, Arc de Triomphe... les plus beaux monuments de Paris dans le noir pour la planète

Planète

EN IMAGES - A l'instar des grandes villes du monde entier, Paris a éteint pendant une heure ses monuments ce samedi dans le cadre de l'opération Earth hour initiée en 2007 par WWF contre le réchauffement climatique.

Extinction des feux. De la tour Eiffel au Panthéon en passant par le Petit Palais, l’Opéra Garnier, l’Arc de Triomphe du Carrousel ou encore le Sénat, de nombreux sites parisiens, monuments et bâtiments ont les uns après les autres été plongés dans le noir à 20h30 ce samedi et ce pendant une heure. Une initiative de WWF, désormais rituelle, pour rappeler, une fois par an depuis 2007, l'impact de nos dépenses énergétiques sur le climat et le rôle de la nature dans notre survie.

A travers le monde, plus de 7000 villes dans 187 pays y ont participé à cette nouvelle édition de Earth Hour, "Une heure pour la planète". 

Lire aussi

Parmi les participants les plus emblématiques ? L'Empire State Building, les pyramides égyptiennes, le Kremlin, l'Acropole, Big Ben ou encore la Mosquée bleue à Istanbul... 

Comme chaque année, c'est Sydney, en Australie, qui a été la première ville à éteindre ses monuments : l'Opéra et le pont enjambant le port de la ville. En Asie, plusieurs ville comme Taipei, Tokyo et Jakarta ont également pris part à l'opération. 

Lire et commenter