VIDÉO - Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : comment décontaminer le site ?

Planète

Toute L'info sur

Le 20h

DÉPOLLUTION - Les résultats d'analyse ne sont pas encore tous connus six jours après l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen. Les autorités reconnaissent qu'elles ne savent pas tout. Dans ces conditions, comment dépolluer le site ?

Le site de l'usine Lubrizol est toujours inaccessible. Près d'une semaine après l'incendie qui  ravagé l'entreprise, la zone est encore trop polluée. Pour pallier à ces rejets toxiques, des produits neutralisants sont pulvérises 24h sur 24 notamment sur les plus dangereux. 160 fûts sont jugés dangereux et encore trop fragile pour être déplacés. Les fûts restant contiennent du soufre et dégagent de fortes odeurs, mais la préfecture a été claire, la dépollution sera prise en charge entièrement par l'entreprise.

Voir aussi

Comment dépolluer efficacement ?

Lubrizol va prendre en charge le traitement en installant notamment une tente de 55 mètres de long. Totalement étanche, elle va pouvoir isoler les produits hautement dangereux. L'air ambiant insufflé à l'intérieur sera filtré à la sortie pour éviter toute autre pollution. Tout autour, des brumisateurs d'eau filtreront les odeurs résiduelles.

Aujourd'hui, la population est toujours incommodée, à l'image de ces femmes interrogées par TF1. "J'étais en plein dans le nuage,  et je suis malade à crever, j'ai des nausées", avance l'une d'entre elles. "Ça fait des odeurs d'hydrocarbure, c'est très incommodant", glisse une autre.

Un accueil psychologique a été mis en place pour la population. Le pompage des zones polluées de la Seine a commencé. Et selon les autorités, il devrait s'achever d'ici la fin de semaine.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter