"Vous avez déjà vu un éléphant sur un tabouret ? " : le vif échange entre Aymeric Caron et le dompteur Frédéric Edelstein

"Vous avez déjà vu un éléphant sur un tabouret ? " : le vif échange entre Aymeric Caron et le dompteur Frédéric Edelstein
Planète

IRRÉCONCILIABLES - L'interdiction des animaux sauvages dans les cirques itinérants provoque la colère d'une partie des professionnels du cirque. Sur le plateau de LCI, la mesure a suscité un échange vif entre le dompteur Frédéric Edelstein et le journaliste Aymeric Caron, défenseur de la cause des animaux.

Les animaux sont-ils heureux dans les cirques ? Pour Frédéric Edelstein, dompteur et ex-directeur du cirque Pinder, la réponse est incontestablement oui. Pour Aymeric Caron, journaliste et défenseur de la cause animale, c'est tout l'inverse. L'échange entre les deux hommes était donc inévitablement amené à être vif. Sur le plateau de LCI mardi, Frédéric Edelstein réagissait avec force à l'interdiction annoncée des animaux sauvages dans les cirques itinérants. La mesure a été prononcée juste après l'émission par la ministre de l'Ecologie Barbara Pompili. Incompréhensible pour le dompteur, qui assure que l'itinérance des animaux sauvage leur apporte "beaucoup plus qu'une place en zoo". "La complicité qu'obtient [le dompteur] avec l'animal est irréprochable", insiste l'intéressé. "Si on laisse passer cette loi, on va nous interdire les animaux dans les parcs animaliers" assure-t-il. Et de conclure : "Les animaux sont bien au cirque. J'en ai marre d'entendre n'importe quoi !"

Un argument difficile à entendre pour Aymeric Caron, défenseur de la cause animale depuis de longues années. "Ces animaux n'ont rien à faire dans ces endroits. Un lion [à l'état sauvage] a un territoire de plusieurs dizaines de km². Un animal n'est pas heureux dans une cage. C'est complètement dépassé. Il y a deux siècles, on ne savait pas [ce qu'étaient les animaux]. Aujourd'hui , si on veut connaître les animaux, il ne faut justement pas aller les voir dans des cirques !" 

En vidéo

Interdiction des animaux sauvages dans les cirques : l’incompréhension des professionnels

"Mais ils sont braconnés" dans la nature, rétorque Edelstein. "Ce ne sont pas les cirques qui vont les sauver", reprend Caron qui conclut : "Un éléphant n’est pas fait pour monter sur un tabouret. Un singe n’est pas fait pour monter sur un vélo. Ce n’est pas pour ça qu’ils sont nés. Ils ne sont pas nés pour satisfaire vos besoin. Vous avez déjà vu un éléphant sur un tabouret ? "

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en Ile-de-France : en réanimation, "les chiffres montent très vite, trop vite"

EN DIRECT - Attentat de Conflans : "L'islam radical s'est infiltré au cœur même de notre société de tolérance et de liberté"

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent