Maxime de Rostolan. La terre et les paysans : l’infatigable activiste

Maxime de Rostolan. La terre et les paysans : l’infatigable activiste
Impact Positif

Toute L'info sur

#PODCAST - IMPACT POSITIF

LE PODCAST QUI VOUS EMMÈNE À LA RENCONTRE DE CEUX QUI CHANGENT LE MONDE • Et si on prenait le temps de mieux comprendre notre époque ? Les transitions en cours, les mutations, les grands enjeux sociaux et environnementaux qui se profilent ? Certains ont décidé de ne pas rester les bras croisés, ils ont un coup d’avance, l’audace de croire qu’ils peuvent apporter leur pierre à l’édifice. Ils sont ce que l’on appelle des « Changemakers ».

Ecoutez tous les épisodes en podcast :

- APPLE PODCAST 

- DEEZER 

- SPOTIFY 

- CASTBOX

Difficile de qualifier Maxime de Rostolan. Il est à la fois entrepreneur, militant, auteur, lobbyiste-activiste. Sa passion, la terre et les paysans. C’est lui qui a fondé les Fermes d’Avenir, un projet expérimental au sein du domaine de la Bourdaisière.  Il avait pour ambition de prouver en cinq ans que la permaculture pouvait être plus rentable que l’agriculture conventionnelle; il nous expliquera où en est ce projet et ce qu’il a permis de construire dans toute la France.  Cette première partie de carrière l’a amené à porter la voix de cette agriculture partout en France et surtout dans les arcanes du pouvoir. Nicolas Hulot disait d’ailleurs de lui il y a quelques années qu’il serait son ministre de l’Agriculture s’il devenait président ! Une expérience qui l’a amené à comprendre et mettre le doigt sur les blocages aujourd’hui qui empêchent d’aller vers cette transition que les Français appellent de leur vœux.  

Maxime est au croisement de tous les combats qui font l'actualité

Accompagnement vers une agriculture plus durable, lutte contre le changement climatique, il était aux côtés des militants d’Extinction Rebellion en octobre sur la place du Châtelet. Mais aussi redynamisation de la démocratie. Ces derniers mois, il s’est consacré à la Bascule, un mouvement citoyen qui vient faciliter et amplifier les bonnes initiatives par toute une série de moyens : des événements, de la coopération, du lobbying citoyen. Une fois la Bascule lancée, il se consacre maintenant à la publication de son prochain livre au printemps. Et en attendant, il nous livre ses réflexions sur l’époque, la mobilisation de la jeunesse mais aussi les conflits dans la société, les menaces de radicalisation qui guettent, l’urgence intacte de toujours mobiliser ainsi que ses conseils et pistes pour demain.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter