Solution 17 - Inès Leornaduzzi, la pionnière de l’écologie digitale

Impact Positif

Toute L'info sur

#PODCAST - IMPACT POSITIF

Rencontre : elle n’a que 31 ans, mais déjà jongle avec un concept assez peu connu : l’écologie digitale. A la fois une réponse à la pollution numérique mais aussi un courant de pensée, une nouvelle façon d’envisager le numérique. Inès Leonarduzzi a décidé de donner corps et forme à ce concept avec son entreprise « Digital for The Planet ». Explications.

Vous pouvez écouter ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

- Sur votre iPhone dans l'application APPLE PODCAST 

- Sur DEEZER 

- Sur SPOTIFY 

- Sur SOUNDCLOUD 

et dans toutes les applications de podcast en cherchant "IMPACT POSITIF"

Tout ce que l’on fait sur internet a une empreinte écologique. Nous, les  4 milliards d’internautes, les entreprises, les institutions. Ecrire un e-mail, regarder une vidéo, ne pas vider sa messagerie, envoyer des pièces lourdes. L’écologie digitale vise notamment à canaliser cette pollution numérique. Et quand Inès Leornaduzzi  a réalisé le potentiel de son idée, elle n’a plus pensé qu’à cela et a tout plaqué pour fonder « Digital For the Planet », c’était il y a deux ans. A la fois, ONG mais aussi entreprise et laboratoire technologique pointu. L’un de ses objectifs : apporter des outils aux entreprises pour qu’elles puissent freiner leur pollution digitale, qu’elles puissent s’emparer puissamment de ce sujet et de façon très pragmatique. Et cela fonctionne, elle travaille aujourd’hui avec une vingtaine d’entreprises, et des collectivités, et ouvre des bureaux à l’international. 

Avec Inès, vous comprendrez les différents aspects de cette pollution invisibles à nos yeux, à nos sens et contre laquelle les citoyens peuvent pourtant agir chaque jour. Car pour Inès, c’est sûr, ce sont eux qui ont le « lead » aujourd’hui, eux qui font remonter les problèmes, eux qui ont le pouvoir de faire bouger les lignes dans les entreprises et partout ailleurs. Ce qu’elle dit aussi, et surtout, c’est que le numérique n’est pas une fin en soi, mais un moyen de mieux vivre et qu’il existe encore des milliers de modèles économiques à trouver.  Ainsi la discussion prendra parfois un tour philosophique sur cette époque que l’on vit, cette ère du digital qui ne vient pourtant que de commencer mais qui provoque déjà tant de  bouleversements. 

Vous découvrirez aussi une femme curieuse et inspirante, qui promeut la sororité et l’empowerment des femmes via un réseau qu’elle a créé, les « Women Inspiring Talks ». Son parcours vous prouvera qu’il existe 1001 chemins possibles pour s’explorer, être à l’écoute des autres et trouver sa place aujourd’hui et demain.

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter