Dans ce supermarché, vous pouvez vous servir et partir sans payer

Dans ce supermarché, vous pouvez vous servir et partir sans payer

IMPACT POSITIF - Ce concept-store à mi-chemin entre le supermarché et la déchetterie a ouvert ses portes il y a deux ans et demi près de Bordeaux. Ici, rien n'est vendu, tout est gratuit : chacun peut venir déposer des objets ou bien en récupérer.

C'est un concept aussi original que solidaire. À Vayres en Gironde, une ancienne déchetterie a été transformée en grande surface. Comme dans un supermarché classique, les produits sont mis en rayons. À la différence qu’ici rien n’est vendu, tout est gratuit. "C’est assez inhabituel. On se sert et on rentre chez soi", raconte un client, qui repart avec deux chaises. "Prenez, donnez, recyclez", c’est le slogan de ce supermarché-déchetterie qui reçoit en moyenne chaque jour 150 clients venus des environs.

Dans cette caverne d’Ali Baba, on trouve de tout ou presque. Skis, fer à lisser, casseroles, télévision… Des objets de seconde de main qui proviennent de dons des habitants. "C’est la troisième fois que je viens ici. J’ai déjà donné des livres, une télévision et tout un tas d’objets. Mon garage est plein alors j’essaie de donner au maximum", explique une femme à l’accueil. Et c’est d’ailleurs tout le concept. Se servir ou donner, il suffit d’habiter la collectivité territoriale - 130 communes du Libournais et de Haute-Gironde – pour profiter de ce service. "Le but du jeu, c’est d’échanger les choses dont on ne se sert plus, de recycler, et que tout le monde y trouve son compte", explique une cliente séduite par le procédé.

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Lire aussi

L’idée, c’est qu’on apporte plus un déchet mais une ressource- La responsable du magasin

L'espace de 5.000 m² est financé par la taxe d'enlèvement des ordures ménagères des communes du Libournais et de Haute-Gironde. Coût de l’opération pour transformer cette déchetterie en supermarché : 2,2 millions d’euros. Avant la création de ce supermarché il y a deux ans et demi, tous ces objets finissaient leur vie à la déchetterie puis ils étaient enfouis sous terre.  Grâce à cette nouvelle structure, 1000 tonnes de déchets sont désormais récupérées chaque année. "L’idée, c’est qu’on apporte plus un déchet mais une ressource", souligne la responsable. Et lorsque les produits ne sont plus en état de marche, soit ils sont recyclés, soit ils sont récupérés par des entreprises spécialisées dans le réemploi. 

Face au succès de l’initiative, un autre supermarché-déchetterie de ce type devrait voir le jour d’ici 2022, toujours en Gironde. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

VIDÉO - Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

EN DIRECT - "L’objectif, tomber le masque d’ici la fin de l’été", affirme Alain Fischer, "Monsieur vaccin" du gouvernement

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.