Hausse du carburant : "Le levier le plus rapide reste de jouer sur les taxes", propose Anne Hidalgo

Hausse du carburant : "Le levier le plus rapide reste de jouer sur les taxes", propose Anne Hidalgo

POUVOIR D'ACHAT - Invitée de l'interview politique de la Matinale de LCI, la candidate du Parti socialiste Anne Hidalgo a défendu sa proposition de baisser les taxes, à rebours du gouvernement qui travaille plutôt sur une mesure de soutien, de type chèque carburant.

Plus sociale qu'écolo ? C'est en tout cas, pour ce qui concerne la flambée des prix du carburant, la position adoptée par la candidate du Parti socialiste Anne Hidalgo dans l'interview politique de la Matinale de LCI. Interrogée sur la manière dont il faudrait aider les automobilistes, confrontés à une hausse historique des prix du carburant, elle s'est positionnée à rebours de ce que souhaite mettre en place le gouvernement. 

"Des solutions de chèques sont des solutions temporaires, mais je pense que la plus efficace, c'est quand même de jouer sur les taxes", a-t-elle déclaré à Elizabeth Martichoux qui menait l'entretien.

Toute l'info sur

L'élection présidentielle 2022

Une baisse de la TVA sur l'essence sur les six prochains mois

Reprenant une solution adoptée par l'Espagne, qui a ainsi baissé sa TVA de moitié sur l'énergie, et recommandée par l'Union européenne, Anne Hidalgo a proposé de jouer sur le niveau de TVA pour l'essence, la faisant passer de 20% à 5,5% sur au moins les six prochains mois, "puisque qu'on nous explique que cette hausse des prix risque de durer pendant six mois". "À situations exceptionnelles, mesures exceptionnelles", assume la candidate socialiste. 

Le chèque carburant, option privilégiée par le gouvernement

Interrogé sur la même question sur Europe 1 lundi, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'était dit "davantage favorable" à la création d'un chèque carburant, sur le modèle du chèque énergie, qu'à une baisse des taxes sur le gazole et l'essence, assurant que cela était plus juste et plus écologiste.

Des arguments que la maire de Paris réfute. "La TVA est la taxe la plus injuste puisqu'elle pèse beaucoup plus fortement sur les revenus les plus modestes, tout le monde la paye sans distinction", a-t-elle rappelé, acceptant que tout le monde puisse profiter de sa mesure si celle-ci était mise en place.

Lire aussi

"J'assume qu'il faut tenir compte de la réalité sociale si on veut réussir la transition écologique", a-t-elle repris. Pour Anne Hidalgo, cette baisse des taxes permettrait de soutenir ceux qui sont obligés d'utiliser leur voiture pour aller travailler, notamment dans les territoires ruraux. 

"Dans les villes, il y a des solutions. Là où il n'y a pas de solution, et c'est surtout dans les territoires ruraux, et dans des endroits qui ont été délaissés, où il n'y a plus de ferroviaire, où il n'y a plus de solution autre que d'utiliser sa voiture personnelle, là, il faut agir", résume-t-elle.

La candidate socialiste a également proposé d'être plus volontariste sur la transition de la voiture thermique à la voiture électrique en subventionnant son coût à l'achat. Selon elle, il faut que "le coût d'une voiture électrique soit à peu près le coût d'un véhicule thermique aujourd'hui".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 10 millions de Français ont fait leur dose de rappel, selon Olivier Véran

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Norvège : une fête d'entreprise vire au probable foyer du variant Omicron, la moitié des convives infectés

Vaccin : au bout de combien de temps mon pass sanitaire est-il actif après la 3e dose de rappel ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.