Épisode 4 - Maxime Chattam : "Je trouve plus d’inspiration dans les films et les séries que dans les livres"

Épisode 4 - Maxime Chattam : "Je trouve plus d’inspiration dans les films et les séries que dans les livres"

PODCAST - Fou de Septième art, l'écrivain Maxime Chattam était membre du jury du 28e Festival International du Film Fantastique de Gérardmer. Il est l'invité du podcast "Le cinéma, c'est la vie en mieux".

S’il y a bien un écrivain français dont l’œuvre puise son inspiration dans le Septième art, c’est Maxime Chattam. Depuis sa trilogie du mal, au début des années 2000, ses thrillers machiavéliques regorgent de visions d’épouvante qu’on rêverait de voir adaptées sur grand écran. C’est dans le cadre du 28e Festival international du Film Fantastique de Gérardmer, qui se déroulait cette année en ligne, Covid oblige, que je suis allé à la rencontre de ce professionnel du grand frisson.  

 

Après avoir publié fin 2020 L'illusion (Albin Michel), un huis clos captivant, Maxime faisait cette année partie du jury qui a donné son Grand Prix à Possessor, de Brandon Cronenberg. Et mis en lumière le renouveau du fantastique français avec des films comme La Nuée et Teddy, que le grand public pourra découvrir à la réouverture des salles...

Maxime Chattam n'a pas ce problème puisque depuis plusieurs années déjà, il dispose d'une salle de projection professionnelle à demeure. Plus qu'une distraction, sa passion du Septième art est au cœur de son travail d'écrivain. "Presque tous les jours, je descends au moins 2 heures pour regarder un film ou une série", explique-t-il. "Parce que je trouve qu’aujourd’hui il y a presque plus d’inspiration à puiser dans la créativité des séries et des films que dans les romans. Je trouve que globalement les romans ont atteint leurs limites, en tout cas ne se renouvellent pas énormément dans la façon de raconter des histoires."

C'est d'ailleurs avec le cinéma en tête qu'il a écrit en 2009 Prédateurs, l'un de ses romans les plus ambitieux. "C'est un livre qui est né d'une vraie passion de cinéphile", raconte-t-il. "Je me disais que ce serait sympa d’écrire une histoire entre Seven et Le Silence des Agneaux mais dans un contexte à la Il faut sauver le soldat Ryan. Avec une mise en scène très premier degré et très violente, dans laquelle on interrogerait sans cesse la raison de tuer. Au nom de l’Etat ou lorsque c’est une obsession pour survivre." 

Aux dernières nouvelles, Prédateurs est cours d'adaptation. Non pas en film mais en série télé sous la plume de Alexandre Charlot et Franck Magnier,  les scénaristes de Maléfique d'Eric Valette. Mais aussi de Bienvenue chez les Ch'tis de Dany Boon ! "C’est l’un des rares livres pour lesquels j’ai accepté de lâcher les droits", souligne l'écrivain, "parce que les producteurs m’ont parlé un langage qui m’a plu, avec beaucoup d’ambition, ce qui fait que c’est très difficile à monter, mais ça continue et j’espère qu’on va aller au bout." 

Il va bientôt écrire pour la télévision

Déjà auteur de deux court-métrages, l'écrivain n'exclut pas de remettre le couvert dans le futur. "Sur un plateau, j’ai une vision très précise de ce que je veux faire", observe-t-il. "Et j’ai envie d’avoir toute une équipe qui va m’aider à réaliser cette vision. Et pas qu’on me dicte ce qu’il faut faire parce que je ne suis pas du sérail. Lorsque j’écris un roman, je suis hyper descriptif, je vois les choses. Et quand je suis passé derrière la caméra, je savais exactement ce que je voulais, jusqu’à passer des heures avec la costumière pour obtenir tel type de matière avec tel type de couleur parce qu'elle correspond à tel ou tel personnage."

D'ici là, c'est à un autre défi qu'il a accepté de s'atteler dans les mois qui viennent. "On m’a proposé d’écrire pour la télé pendant des années et j’ai toujours dit non. Parce que j’ai une telle liberté lorsque j’écris mes livres... Mais j’ai fini par dire oui récemment pour le défi intellectuel que ça représente", révèle-t-il avec un brin de malice. Suspense !

>> Téléchargez et épisode sur ApplePodcasts ici

>> Ecoutez-le en streaming sur Deezer ici

>> Ecoutez-le en streaming sur Spotify ici

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Face au risque d'un confinement national, "il y a encore de l'espoir", estime Jérôme Salomon

EN DIRECT - Israël va vacciner l'ensemble des Palestiniens munis d'un permis de travail

"C’est les mêmes gars" : avec Tom Ross, Florent Pagny a trouvé son double dans "The Voice"

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance