Daniel Picouly : "J'ai l'impression que les gens qui lisent Proust ont le plaisir coupable"

Daniel Picouly : "J'ai l'impression que les gens qui lisent Proust ont le plaisir coupable"
Les gens qui lisent sont plus heureux

PODCAST - Il publie "Longtemps je me suis couché de bonheur" (Albin Michel), un roman plein de tendresse et d’humour dans lequel il raconte sa rencontre, adolescent, avec les mots de Marcel Proust. Daniel Picouly est l’invité du podcast "Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux".

Pour ce premier numéro de rentrée, je suis allé à la rencontre d'un écrivain à l'enthousiasme contagieux. Depuis Le Champ de personne en 1995, Daniel Picouly a puisé dans sa jeunesse l’inspiration de quelques-uns de ses plus beaux romans. Il y retourne pour notre plus grand plaisir dans le tout dernier, Longtemps je me suis couché de bonheur, qui vient de paraître chez Albin Michel.  

C’est l’histoire d’un adolescent de milieu modeste, élevé dans un petit pavillon en banlieue parisienne, qui croise la route et les mots de Marcel Proust grâce à un professeur pas tout à fait comme les autres. Cet entretien a été réalisé à Paris chez son éditeur, après une période de confinement particulièrement fertile pour lui…

>> Pour écouter cet épisode sur Apple Podcasts, c'est par ici

>> Pour écouter cet épisode sur Deezer, c'est par ici

>> Pour écouter cet épisode sur Spotify, c'est par ici

"Ce que l’on reproche à Proust, ou tout de suite ce que l’on sort pour le critiquer, ce sont ses phrases très très longues. Ses digressions. C’est vrai, c’est une réalité. Quand vous entrez dans Proust, vous le sentez !", s’amuse Daniel Picouly dont le titre du nouveau roman est un clin d'oeil à "Longtemps, je me suis couché de bonne heure", l'incipit de Du côté de chez Swann, premier tome du roman À la recherche du temps perdu.

"J’ai presque l’impression que les gens qui lisent Proust ont le bonheur coupable. Ce bonheur de la phrase, tout simplement. Même de la phrase dont on n’est pas certain de comprendre le sens, ou d’être en accord avec elle, mais qui a une beauté esthétique extraordinaire !". 

Lire aussi

Toute l'info sur

#PODCAST - Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux

Les gens qui Lisent sont-ils plus heureux ? "Je suis d'accord si on complète la phrase", précise Daniel Picouly. "Les gens qui lisent sont plus heureux que s'ils ne lisaient pas.  S'ils lisaient moins. Ou s'ils étaient empêchés de lire. Cependant il y a des gens extraordinairement heureux - on peut le déplorer, en penser ce qu'on veut - qui ne lisent pas. On appelle ça des imbéciles heureux ? Non. Ils sont heureux d'une autre manière. Et j'espère que le fait de lire, permet d'accepter que d'autres soient heureux autrement que nous."

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent