Épisode 49 - Didier van Cauwelaert : "Je voulais rendre notre réalité plus respirable"

Épisode 49 - Didier van Cauwelaert : "Je voulais rendre notre réalité plus respirable"
Les gens qui lisent sont plus heureux

PODCAST - Dans "L'inconnue du 17 mars" (Albin Michel), Didier van Cauwelaert met en scène un ancien prof devenu SDF, confiné avec une jeune femme qui est le sosie de son amour de jeunesse. Une fable fantastique et politique qu'il raconte dans le nouvel épisode du podcast "Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux".

Pendant le confinement, certains auteurs avouaient être incapables d’écrire la moindre ligne, soudain submergés par les problèmes du quotidien. D’autres estimaient qu’il était encore trop tôt pour faire écho de la pandémie dans leurs romans.  

Didier van Cauwelaert, lui, a fait tout l’inverse. Durant cette période aussi inédite qu’incertaine, l’auteur de Un aller simple, prix Goncourt en 1994, a imaginé une fiction étonnante intitulée L’inconnue du 17 mars qui vient de paraître chez Albin Michel.

Toute l'info sur

#PODCAST - Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux

C’est l’histoire d’un ancien prof devenu SDF qui a l’heure où la France s’apprête à s’enfermer à double tour, croise la route d’une créature de rêve qui ressemble à s’y méprendre à son amour de jeunesse… De ce point de départ de comédie romantique, Didier van Cauwelaert tisse une fable surréaliste et philosophique qui brasse tous les grands débats du moment. La science, l’écologie, la politique, la solidarité et l’amour, bien sûr !

>> Pour télécharger cet épisode sur Apple Podcasts

>> Pour l'écouter en streaming sur Deezer

>> Pour l'écouter en streaming sur Spotify

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Inde : 261.500 nouveaux cas de Covid en 24 heures

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

VIDÉO - "The Voice" : Jim Bauer a mis K.O. les coachs avec une audacieuse reprise de "Tata Yoyo"