Épisode 13 - Bernard Lehut, le "Monsieur Livres" de RTL : "Mon travail, c'est partager mon envie de lire"

Les gens qui lisent sont plus heureux

Toute L'info sur

#PODCAST - Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux

RENCONTRE - C'est l'homme qui murmure à l'oreille des plus grands écrivains. Bernard Lehut, le "Monsieur Livres" de RTL, est l'invité du podcast "Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux".

Et si, à l’heure où les réseaux sociaux vampirisent nos cerveaux, prendre le temps de lire un livre était devenu un acte de résistance ? "Les Gens qui lisent sont plus heureux", c’est un podcast consacré à la passion de la lecture, sous toutes ses formes, sans préjugé. A chaque épisode, je pars à la rencontre d’une personnalité qui partage avec nous sa passion des livres. Et bien plus encore ! Dans ce numéro, mon invité est un confrère journaliste, Bernard Lehut, le "Monsieur Livres" de RTL.


"Je n’ai pas vu les années passer", savoure cette voix que les auditeurs de la station connaissent, bien puisque cet ancien journaliste politique y a fait toute sa carrière, depuis qu’il en a poussé la porte, au début des années 1980. Les livres, il en devient le fervent défenseur en 2001 lors de la création du service culture et du rendez-vous quotidien "Laissez-vous tenter". "Il fallait quelqu’un pour parler de littérature, et c’est tombé sur moi !", raconte avec une pointe de modestie celui qui reçoit les plus grands écrivains chaque dimanche dans "Les livres ont la parole".

>> Pour télécharger cet épisode sur AppleStore, c'est par ici

>> Pour écouter cet épisode sur Soundcloud, c'est par ici

>> Pour l'écouter sur Deezer, c'est par ici

>> Pour l'écouter sur Spotify, c'est par ici

"Mon travail, c’est faire partager mon enthousiasme et mon envie de lire", insiste Bernard Lehut, qui revendique une approche populaire et éclectique dans ses choix à l’antenne. "Il faut parler des livres grand public, des auteurs que les auditeurs connaissent déjà - parce qu’ils attendent de savoir ce qu’il y aura dans le prochain Guillaume Musso, par exemple. Et puis lorsque ce lien de confiance est établi, on essaie de les amener vers des débutants, des auteurs dits 'difficiles', et de leur prouver que ce sont des livres qui peuvent aussi les intéresser."

Cette vision, on la retrouve dans le Grand prix RTL-Lire qui, depuis sa création en 1992, est remis par un jury de lecteurs choisi par une vingtaine de libraires à travers la France. Parmi les lauréats, quelques-uns des plus grands noms des lettres francophones, dans des genres souvent différents comme Jean d’Ormesson, Jean-Christophe Grangé, Anna Gavalda, Tonino Benacquista, Philippe Besson, Olivier Adam, Maylis de Kerangal ou encore la comédienne Isabelle Carré l’an dernier…


Cette année, les 5 finalistes du Grand Prix RTL-Lire sont Vanessa Bamberger avec "Alto Branco" (Editions Liana Levi), Capucine et Simon Johannin avec "Nino dans la nuit" (Allia), Véronique Ovaldé avec "Personne n’a peur des gens qui sourient" (Flammarion), Joseph Pontus avec "A la ligne" (La Table Ronde) et David Zukerman avec "San Perdido" (Calmann-Lévy). Le vainqueur sera dévoilé le 14 mars prochain, lors du Salon Livre Paris.

Au fait, Bernard Lehut, les gens qui lisent sont-ils plus heureux ? "Lire, c’est du bonheur la plupart du temps, sauf quand on tombe sur de très mauvais livres", sourit notre invité, sans donner de noms. "Ce que je dirais, c’est que ça peut aider à être heureux. Parce que c’est la transmission d’un savoir, d’une sagesse. De sensations. Pour moi, la meilleure définition de la lecture, c’est le voyage. Lire, c’est voyager. Dans l’espace, dans le temps. En se glissant dans la peau, la psyché de tout un personnage." Plutôt bien vu, non ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter