Accident impliquant des policiers à Villeneuve-la-Garenne : nouvelles tensions dans plusieurs villes la nuit dernière

Accident impliquant des policiers à Villeneuve-la-Garenne : nouvelles tensions dans plusieurs villes la nuit dernière

FAIT DIVERS - Trois jours après l'accident survenu à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) impliquant des policiers et au cours duquel un jeune homme de 30 ans circulant à moto a été grièvement blessé, de nouveaux incidents ont eu lieu dans la nuit de lundi à mardi dans plusieurs villes françaises. Les forces de l'ordre ont procédé à plusieurs interpellations sur le territoire.

Tirs de mortiers, feux de poubelles et de véhicules, dégradations, jets de projectiles, insultes.. De nouvelles tensions ont été observées dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 avril dans plusieurs villes d'Ile-de-France. Ces incidents récurrents depuis trois jours correspondent à une réaction à l'accident survenu dans la soirée du samedi 18 avril à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), accident impliquant des policiers et un jeune homme circulant à moto qui a été blessé. 

"Neuf personnes ont été interpellées pour détention d'engins incendiaires et participation à un groupement en vue de commettre des violences et ou des dégradations, a indiqué la préfecture de police. Sept personnes ont été arrêtées par la police à Clichy-la-Garenne et deux autres à Rueil-Malmaison, deux communes des Hauts-de-Seine, a-t-on précisé de même source. "Aucun blessé n'est à déplorer". 

Lire aussi

Hauts-de-Seine et Seine-Saint-Denis

A Villeneuve-la-Garenne, de premiers tirs de mortiers d'artifice ont été tirés peu avant minuit. Un peu plus tôt, les incidents ont commencé dans la commune voisine d'Asnières, avec des tirs similaires. Des feux de poubelle et de véhicules à Asnières et Nanterre ont aussi été signalés.

En Seine-Saint-Denis, des poubelles ont été incendiées à Aulnay-sous-Bois et à Saint-Denis, vers 22h30. A Saint-Denis, la situation était redevenue plus calme peu après 23h, a indiqué la préfecture. "Il n'y a pas eu d'affrontements avec les forces de l'ordre", a précisé la préfecture.

Quelques incidents en province

Dans d'autres villes françaises, les forces de l'ordre sont intervenues pour différents incidents. "A Chanteloup-les-Vignes dans les Yvelines, les policiers ont été la cible de jets de projectiles, comme à Nogent-sur-Oise (Oise) après que les forces de l'ordre ont procédé à deux interpellations pour refus d'obtempérer. A Strasbourg, les pompiers ont été pris à partie, cité de l'Ill, après que la police a procédé à quatre interpellations. Enfin, une trentaine de personnes ont construit des barricades avec des poubelles  en feu à Rillieux-la-Pape dans le Rhône", indique une source policière à LCI. 

Concernant les images sur les réseaux sociaux faisant état du "commissariat de la Meinau en feu", plusieurs sources policières indiquent qu'il n'en a été rien. "Il y a eu de légères dégradations sur la mairie de quartier mais rien au bureau de police," indique également la préfecture du Bas-Rhin contactée par LCI ce mardi.

D'autres sources rapportent effectivement des jets de projectiles en direction du bureau de police et devant le bâtiment mais qui n'ont finalement laissé que des traces noires sur les murs.

"Il n'y a aucune certitude que ces événements soient en lien avec ce qu'il s'est passé à Villeneuve-la-Garenne samedi soir, précise la source policière à LCI. Ce que nous avons pu relever dans la nuit de lundi à mardi, c'est le quotidien des policiers".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.