Accident impliquant des policiers : depuis l'hôpital, le jeune homme blessé appelle au calme

Accident impliquant des policiers : depuis l'hôpital, le jeune homme blessé appelle au calme

VIDÉO - Le jeune homme âgé de 30 ans qui a été blessé samedi à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine) au cours d'un accident impliquant un véhicule de police a appelé mardi soir au calme dans une vidéo tournée depuis son lit d'hôpital. Depuis les faits, des tensions répétées surviennent chaque soir dans plusieurs villes de France.

Il s'est exprimé pour la première fois mardi soir dans une vidéo. Blessé quatre jours plus tôt alors qu'il circulait à moto dans un accident survenu à Villeneuve-la-Garenne et impliquant des policiers, le jeune homme de 30 ans toujours hospitalisé a ainsi appelé au calme, alors que les violences se répètent dans la ville des Hauts-de-Seine où ont eu lieu les faits et dans d'autres communes de l'Hexagone.

Dans ces images d'une durée totale de 25 secondes, allongé sur son lit, il déclare ainsi: "Bonjour à tous, je vous remercie pour vos soutiens. J'ai appris qu'il y avait des cassages. Vous avez cassé des voitures, brûlé des voitures. Je vous demande de rentrer chez vous, de vous calmer. La justice, elle sera bien faite, en l'espérant. Je ne suis pas un enfant de chœur mais je ne mérite pas tout ça et j'espère que la justice sera bien faite."

Lire aussi

En vidéo

Tensions dans les banlieues : "On frôle le point de rupture"

Il reconnaît ses torts mais ne comprend pas le geste des policiers

Dans une interview à LCI lundi dernier, Me Stéphane Gas, son avocat, avait indiqué que son client reconnaissait ses torts le jour du drame. "Il reconnaît qu'il ne portait pas de casque, qu'il circulait sur un véhicule non homologué, et qu'il roulait au-delà de la limite autorisée qui était de 50 km/h. Il pense qu'il roulait à 60 ou 70 km/h", nous avait-il dit. 

La suite ? Arrivé vers 21h50 à hauteur du véhicule de police banalisé, le jeune homme a percuté une des portières qu'un des occupants venait d'ouvrir, et a chuté au sol, se blessant grièvement à la jambe gauche. Lui et ses soutiens sont convaincus que cette action avait pour but de le faire chuter pour l'arrêter.  Du côté des autorités, on assure que les policiers ont ouvert la portière pour procéder au contrôle du jeune homme qui roulait à vive allure, manquant de renverser l'un d'eux avant de percuter leur voiture.

"Délibéré ou pas, il y a eu dans le geste des policiers une mise en danger totalement disproportionnée par rapport à l'infraction", a souligné Me Gas auprès de notre rédaction.  Depuis, plusieurs enquêtes ont été ouvertes et l'IGPN a été saisie pour tenter de faire toute la lumière sur cet événement. 

Lire aussi

Dans un communiqué, lundi, le parquet de Nanterre avait également donné des éléments sur le casier judiciaire du jeune homme. "Le motard, est un homme de 30 ans, condamné à 14 reprises, notamment pour infractions à la législation sur les stupéfiants, refus d’obtempérer, violences aggravées, extorsion… et plusieurs fois incarcéré. Il a fait l’objet de trois verbalisations pour violation du confinement. Il se trouve sous contrôle judiciaire depuis le 16 mars 2020 pour des faits de menaces de mort matérialisées par un objet (un hachoir) dans le cadre d’une procédure de comparution par procès-verbal après déferrement devant le procureur de la République, devant être jugée le 13 juillet 2020".

La victime n'a toujours pas été entendue

Concernant l'accident de Villeneuve-la-Garenne, le parquet a également fait savoir que le trentenaire s'était "vu délivrer une incapacité totale de travail de 90 jours". 

Contacté par LCI mercredi matin, Me Stéphane Gas nous précise que son client n'a toujours pas été entendu depuis les faits. "Tant qu'il est sous morphine, je ne laisserai personne l'auditionner", insiste-t-il.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : "Le plan blanc sera probablement national dans quelques jours", affirme Véran

Macron présente ses priorités pour la présidence française de l'UE ce jeudi lors d'une conférence de presse

Avant son débat face à Bruno Le Maire, que propose Eric Zemmour sur l'économie ?

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.