Enfants fauchés à Lorient : le suspect mis en examen et placé en détention provisoire

Police

FAIT DIVERS - Killian, 20 ans, a été arrêté dans un hôtel de Lanester, dans le Morbihan, commune près de celle où sa compagne avait été interpellée mercredi dernier. Présenté à un juge mardi après-midi, il a été mis en examen et placé en détention provisoire.

C'est dans un hôtel de Lanester (Morbihan) que Killian, suspecté d'être le chauffard qui a fauché deux enfants, dont un mortellement, le dimanche 9 juin à Lorient, a été interpellé par la police mardi matin à 11 heures. Placé en rétention en vertu du mandat d'arrêt dont il faisait l'objet, il a été présenté à un juge d'instruction. Il a été mis en examen pour homicide involontaire aggravé et placé en détention provisoire, a annoncé mardi soir la procureure de la République de Lorient, Laureline Peyrefitte. 

"Il a confirmé être à l'origine des accidents", a indiqué la Laureline Peyrefitte à l'issue de ce premier interrogatoire. L'homme de 20 ans est également poursuivi pour refus d'obtempérer aggravé, délit de fuite, conduite sans permis et sans assurance. Il encourt une peine de dix ans d'emprisonnement.  

Selon nos informations, le jeune homme n'était pas armé et l'arrestation s'est déroulée dans le calme. C'est le gérant du Bed & Breakfast où il se trouvait qui l'a reconnu grâce à l'appel à témoins qui avait été lancé, qui a contacté les forces de l'ordre. 

Voir aussi

Sa compagne interpellée à Caudan

En vidéo

Enfants fauchés à Lorient : la passagère s'est rendue

Mercredi dernier, des habitants de la commune voisine de Caudan avaient contacté le 17 pour indiquer qu'une jeune femme se présentant comme la passagère du véhicule impliqué dans l'accident mortel était chez eux. La passagère de 21 ans a mis elle-même fin à sa cavale.

Entendue par les enquêteurs, Gaëlle, 21 ans, aurait dit avoir passé trois jours à errer en forêt, avant de se rendre. Une version que les enquêteurs n'avaient pas jugée crédible en raison, notamment de la "propreté de ses vêtements".  

Après sa garde à vue, la jeune femme a été présentée au parquet de Lorient et mise en examen vendredi pour non-assistance à mineurs de moins de 15 ans en danger et écrouée. Pour ces faits, elle encourt jusqu'à 7 ans d'emprisonnement. 

Sur le même sujet

Lire et commenter